Baisers et boutons de fièvre

BaiserOn peut avoir envie de s’embrasser souvent, de temps en temps? Et particulièrement à la Saint-Valentin. Mais il vaut mieux vaut néanmoins s’abstenir en cas de bouton de fièvre.


Un bouton de fièvre (herpes labialis ou herpès labial) est composé d’un amoncellement de petites vésicules sur les lèvres ou autour de celles-ci. Ces vésicules sont souvent douloureuses et, en quelques jours, deviennent de petites lésions, sur lesquelles se forme une croûte.

Le bouton de fièvre est provoqué par le virus de l’herpès simplex. Celui-ci peut être contracté, par exemple, en embrassant ou en câlinant quelqu’un qui a un bouton de fièvre. Après la contamination, le virus reste à vie dans l’organisme, à l’état latent. Lorsque les défenses naturelles sont affaiblies, en cas de fièvre, d’exposition au soleil, de maladie, en période de menstruation ou de fatigue, il peut devenir actif et générer une poussée de bouton de fièvre.

Garder ses distances, par amour

Le virus de l’herpès labial peut se propager de la bouche à d’autres parties du corps, via les doigts. Le nez, mais aussi les yeux, peuvent ainsi être infectés.

La pratique du sexe oral peut même provoquer la contamination de la zone génitale par le virus et causer de petits ulcères génitaux chez le partenaire sexuel.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?