Aidez vos proches à arrêter de fumer!

Arrêter de fumerVos proches et vos amis ont besoin de vous pour arrêter de fumer ! Si votre conjoint, votre partenaire ou un de vos amis a décidé d’abandonner la cigarette, vous devez savoir qu’il apprécierait que vous le souteniez dans sa démarche.


C’est un des enseignements d’une enquête menée par Nicorette en Belgique (avril 2006).

A la question "qui, selon vous, est le mieux à même de vous accompagner pendant votre sevrage", l’entourage proche a été largement plébiscité. Les personnes interrogées ont en effet estimé qu’il était très important d’être soutenu(e) : par le conjoint tout d’abord car celui-ci arrive en tête du palmarès (59%). Vient ensuite un parent proche (56%), un ami ou une amie (55%). Les collègues sont mentionnés par 33% des fumeurs interrogés.

Au niveau des professionnels de la santé, le médecin reste la principale personne de conseil, avec 46%, suivi des pharmaciens, qui sont cités par 26% du panel.

Les encouragements réguliers et la sympathie d’un proche ou d’un collègue sont donc perçus comme une aide précieuse. Arrêter de fumer reste un processus difficile. Les méthodes reconnues pour y arriver, comme les substituts nicotiniques, peuvent être renforcées par le soutien moral d’un proche, qui se montre compréhensif et positif.

Pour le/la soutenir...

A faire

  • surprenez-le/la en lui envoyant régulièrement un petit mot d’encouragement
  • envoyez lui un mot d’amitié par SMS, il/ elle saura pourquoi
  • félicitez-la pour son succès
  • faites-lui découvrir de nouvelles saveurs
  • récompensez-la/le en lui envoyant un petit cadeau surprise
  • consacrez l’argent des cigarettes non fumées à un week-end à deux

A ne pas faire

  • n’insistez pas pour que ce soit "sa dernière cigarette"
  • ne vous focalisez pas sur sa réussite : chaque jour sans cigarette est un jour de gagné
  • ne lui reprochez pas son manque de courage
  • évitez les comparaisons : "lui il a réussi ..."
  • ne tapissez pas sa chambre d’articles sur "le tabac nuit gravement à la santé".

Robert Derumes


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?