Une peine exemplaire pour un tueur de tigre russe

Un Russe, reconnu coupable d'avoir tué un tigre de Sibérie, a été condamné à 14 mois de travail disciplinaire et doit payer une amende de 18.500 dollars. Le WWF, auteur d'une campagne contre le braconnage du tigre, est satisfait du verdict.


Le braconnier russe a été condamné à 14 mois de travail disciplinaire ainsi qu'au paiement d'une amende de 18.500 dollars.

L'homme proclamait qu'il avait tué le tigre en se défendant mais les enquêteurs ont pu prouver qu'il n'en était rien. Les preuves médico-légales ont montré que l'homme était à bonne distance du tigre quand il a tiré et que l'animal était bien nourri. Or "un tigre bien nourri n'attaquera jamais un homme sauf s'il est blessé ou menacé", explique Pavel Fomenko, du WWF-Russie. Le tigre mâle était d'ailleurs connu des membres de l'organisation de protection de la nature. "Ce n'était pas un tigre qui cherchait le conflit."

L'enquête a donc prouvé qu'il ne s'agissait nullement de légitime défense et que l'homme a tué le tigre intentionnellement. En plus de sa condamnation et de l'amende à payer, les droits de chasse du braconnier ont été révoqués et son arme confisquée.

Pour le WWF, c'est une bonne nouvelle. Les verdicts de culpabilité sont de plus en plus fréquents pour des braconniers de tigres. C'est le 3e verdict en 3 ans. Dans le passé, les braconniers échappaient généralement à leurs responsabilités.

Melody De Visscher


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?