Une association pour les seniors actifs

 On connaissait les fédérations de (pré)pensionnés souvent liées à un des piliers philosophiques ou politiques de la société belge. Voici que vient à l'avant-scène SeniorFlex, une asbl qui exprime son souci de rassembler des seniors actifs ou qui veulent le devenir et qui désirent retrouver un emploi ou une activité lucrative.


L'association a pour objectif d'obtenir le droit pour les seniors de rester actifs de manière flexible en permettant la coexistence d'une activité lucrative précaire avec le maintien d'avantages sociaux, comme la retraite ou d'autres allocations. Elle veut également promouvoir la valeur économique et sociale du travail des seniors actifs. SeniorFlex souhaite sensibiliser l'opinion publique, les décideurs politiques et économiques au problème des seniors, de plus en plus nombreux à refuser d'être confinés dans le seul bénévolat. Concrètement, il s'agirait aussi de favoriser la mise en place d'un nouveau cadre juridique tel qu'un contrat "Partenariat Senior", flexible et souple.

Des constats

SeniorFlex observe que les seniors "n'ont pas d'identité propre". "Ils ne sont plus des travailleurs actifs à part entière. Dès lors, ils ne présentent pas beaucoup d'intérêt. On ne peut plus parler d'eux en terme de productivité, car il n'y a pas d'élément de mesure standard qui pourrait leur être appliqué. Ils sont donc perçus comme des poids inutiles pour la société, tant sur le plan économique que politique". Pourtant, ils disposent de compétences devenues rares sur le marché de l'emploi. Les "seniors actifs" peuvent pourtant se révéler motivés, dynamiques, crédibles, flexibles, capables d'intervenir rapidement, riches d'un réseau de relations.

Alors que les entreprises rejetteraient les +45 ans, la part des seniors dans les populations en Europe va aller grandissant. Cette situation engendre un déséquilibre de plus en plus grand du rapport actifs- inactifs. D'où l'inquiétude de SeniorFlex face à la situation des caisses de pensions et des caisses de maladie.

Concrètement

L'association estime que les seniors bénéficient d'avantages sociaux limités, "durement acquis, mais généralement insuffisants pour permettre une vie décente"."Le cadre juridique est étroit et rigide, mal adapté à une activité précaire. Le passage répété d'un statut à un autre souffre de trop d'incertitudes et de lenteurs administratives. L'environnement administratif est même clairement hostile à l'égard des Seniors actifs. Il leur est virtuellement impossible d'accepter de fréquentes missions et de passer rapidement du statut de retraité, au statut de travailleur, indépendant ou salarié… et inversement. Dès lors, les Seniors sont peu enclins à accepter un emploi ou à entreprendre une activité rémunérée".

SeniorFlex réclame donc une campagne de promotion et de valorisation de l'activité des Seniors à l'échelon national et européen, des statuts plus souples (Partenariat senior) +et des incitants sociaux et fiscaux "pour inverser la tendance hostile actuelle".

SeniorFlex ASBL
Square Vergote 10A Bte 10 - 1200 Bruxelles
E-mail :

crobert@seniorflex.org

Site web :
www.seniorflex.org

Philippe Allard
    


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?