Tendance haussière de l'immobilier bruxellois au 3e trimestre 2017

Comme le prévoyaient les analystes, le marché immobilier bruxellois n’a pas connu de baisse en 2017. Sur la même période en 2016, la Région bruxelloise a connu une hausse du nombre de transactions immobilières avec +5,7% au 3e trimestre 2017. Ensemble, découvrons comment s'est comporté le marché bruxellois au 3e trimestre 2017.


Quelles sont les tendances de la Région Bruxelloise au 3e trimestre ?

Si l’on se réfère aux chiffres fournis par les notaires bruxellois, les prix connaissent une légère hausse au 3e trimestre de cette année. Pour l’achat d’une maison à Bruxelles, il faut débourser en moyenne 441.865 euros, soit une hausse de 1,7% par rapport à l’année précédente. Par contre, le prix moyen d’un appartement est de 242.205 euros, soit une légère hausse de 0,5 %. Des chiffres qui confirment les tendances de 2016 en Région bruxelloise.

En effet, l’année dernière, le prix de l’immobilier avait également connu une hausse. Ce sont les communes du Sud de Bruxelles où les importantes variations positives avaient été observées. Le prix médian d’une maison dans la commune de Woluwe-Saint-Pierre était estimé à 559.000 euros, contre 557.500 euros à Ixelles et 485.000 euros à Uccle. 

Globalement les deux autres régions, la Wallonie et la Flandre ont suivi cette tendance. En Wallonie le prix moyen d’une maison est de 181.155 euros (+0,33%) et 172.609 euros pour un appartement (+0,5%). En Flandre, les prix sont respectivement de 270.389 euros (+2,4%) et 221.875 euros (-1,2%).


Investir au meilleur prix dans l’immobilier bruxellois

Malgré les hausses observées en Région Bruxelloise, il est toujours possible d’y investir aux meilleurs prix. Notamment, en misant sur des offres immobilières de qualité et en optant pour l’acquisition d’un bien neuf. En s’y prenant méticuleusement, il est possible de devenir propriétaire à Bruxelles. L’achat d’une résidence-services présente bien des avantages.

Sur ce type d’offre, on a la possibilité d’acquérir un appartement neuf à un prix très raisonnable. Si vous décidez de mettre votre bien en location, vous pouvez profiter d’un excellent retour sur investissement. Par contre, au cas où vous y habitez, rien ne vous empêche de revendre au plus fort du marché. Ainsi, vous bénéficierez d’une belle plus-value.

En investissant dans l’immobilier bruxellois, vous serez en mesure de vous constituer un patrimoine. Par ailleurs, cette démarche peut permettre de diversifier ses revenus intelligemment. Dans les deux cas, cela vous donnera l’opportunité unique de bien préparer votre retraite. La région jouit d’un fort potentiel et un projet urbain novateur est le mieux indiqué pour une rentabilité locative élevée.


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?