Le vol à l'étalage coûte cher!

Vol dans un magasinLes détaillants belges et luxembourgeois perdent 812 millions euros en raison du vol à l’étalage. Soit une augmentation de 3,9% ! Le pourcentage de "démarque inconnue" augmente à nouveau en Europe occidentale après une baisse de plusieurs années Et on se doute que ces pertes se répercutent dans les prix…


Le Global Retail Theft Barometer (GRTB), la 1re étude mondiale sur le vol à l’étalage et la démarque inconnue dans le commerce de détail, révèle une nouvelle augmentation en Europe occidentale en 2007, après 4 années successives de baisse.

Rappelons que par "démarque inconnue", on désigne une perte occasionnée par la disparition (erreur de livraison, vol, erreur de caisse, erreur d’inventaire, erreur de métrage ou de pesée,…) ou la destruction (casse non signalée) de produits dans un point de vente.

En Europe

Le pourcentage moyen de la démarque inconnue en Europe s’élève à 1,26% et représente un montant de 29 285 millions d’euros. En comparaison avec celui de 2006 (1,24%), l’augmentation est de 1,6% ou 454 millions d’euros.

En Europe Occidentale, le pourcentage de perte le plus élevé a été observé en Grèce (1,36%), au Royaume Uni (1,34%) et en France (1,34%). Les pourcentages de démarque inconnue à gagner en Suisse (0,96%) et en Autriche (0,96%) se situent loin en dessous de la moyenne d’Europe occidentale.

Chez nous

En Belgique et au Luxembourg, les détaillants ont perdu 812 millions euros de manque à gagner. Ce montant représente 1,33% de leur chiffre d’affaires total. En 2006, ce pourcentage s’élevait à peine à 1,28% du chiffre d’affaires total. Le pourcentage de démarque inconnue pour les détaillants belges et luxembourgeois a de nouveau augmenté cette année de 3,9% (le chiffre était en baisse de 2002 à 2006)

Avec 1,33%, le pourcentage de la démarque inconnue des détaillants belges et luxembourgeois se situe au-dessus de la moyenne de 1,25% en vigueur en Europe occidentale.

Des vols par les clients

Vol dans un magasinDans le monde, les vols commis par les clients (vol à l’étalage), à savoir 42% ou 30.474 millions d’euros, représentent la source la plus importante de démarque inconnue.

35,2% (25.407 millions d’euros) sont volés par le propre personnel, tandis que 16,5% (11 896 millions EUR) des frais mondiaux sont la conséquence de fautes internes et d’erreurs administratives.

Les 6,3% restants (4.552 millions d’euros) proviennent des vols et des fraudes commis par les fournisseurs ou les fabricants.

En Europe, le vol par les clients (48,5% ou un montant de 14.188 millions d’euros) est la source la plus importante de démarque inconnue. En Europe, les vols par les collaborateurs représentent 28,6% (un montant de 8.389 millions d’euros) et sont un peu moins élevés que dans le monde, suivis par 16% de manque à gagner provenant des erreurs (un montant de 4689 millions EUR) et 6,9% par les fournisseurs (ou 2019 millions EUR).

La Belgique et le Luxembourg se situent au-dessus de la moyenne européenne avec des vols commis par les clients de 52,8%. Le manque à gagner causé par les fournisseurs est remarquablement bas en Belgique et au Luxembourg ; 2,6% par rapport à la moyenne européenne de 6,9% et 6,3% dans le monde. Le montant moyen par "incident" lors de vols commis par les clients s’élève à 457 euros en Amérique du Nord. En Europe et en Asie, il est respectivement de 82 et 40 euros.

Des vols par les collaborateurs

Le vol par le personnel coûte en moyenne 4.013 euros par incident en Europe Occidentale, la conséquence d’une grande fraude financière. Comparé aux 1.223 euros observés en Amérique du Nord et aux 151 euros en Asie, il s’agit d’un montant considérable.

Le vol et la fraude interne par les collaborateurs coûtent 8389 millions d’euros au commerce de détail en Europe occidentale. 34,1% de ceux-ci (ou 2.869 millions d’euros) ont lieu à la caisse, 24,4% (ou 2.021 millions euros) dans le magasin et 41,5% (ou 3.498 millions d’euros) dans le "back office" du magasin. Le vol de "cash" (liquidités) , de coupons et de bons de valeurs représente la plus grande part du vol interne (32,6% ou un montant de 2.735 millions d’euros).

Les marchandises les plus volées

Les produits les plus volés en Europe sont, par ordre décroissant:

1. boissons alcoolisées
2. produits de beauté et de soins de la peau
3. vêtements pour dames
4. parfums et lotions coûteux
5. lames de rasoir
6. DVD et CD
7. vêtements pour enfants
8. accessoires
9. produits design ou de marque
10. alimentation chère et spécialisée (viande, fromage, fruits de mer).

Robert Derumes


        

Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?