La nostalgie des années d'école

Philippe Allard dans la classe de Jacques Berton à l'école communale de RumesEst-ce l’âge mais l’on finit par se poser des questions sur ceux avec qui on a passé quelques années sur les bancs de l’école ? Et on se prend à raconter aux enfants et petits-enfants comment c’était "avant" ? Que sont-ils devenus les anciens camarades d’école ? Quels chemins ont-ils pris ? Comment les retrouver ?


Pour retrouver les anciens, on peut parfois s’appuyer sur des sites "amateurs" mais bien souvent on aura recours à des sites spécialisés.

Parmi les sites amateurs, ceux d’associations d’anciens élèves ou ceux d’élèves eux-mêmes qui ont entrepris de retracer l’histoire de leur école, éventuellement en lien avec l’histoire de leur village.

L’auteur de ces lignes s’est vu ainsi communiquer l’adresse d’une page web consacrée aux photos de classe du village de Rumes hier et aujourd’hui (Rumes est un village du Tournaisis, jouxtant la frontière française).

C’est un bond dans le passé qui vous ramène à votre photo de classe avec des élèves bien disposés, bras croisés, accompagnés de leur instituteur. Vous vous retrouvez à essayer de mettre des noms sur ces visages lointains. Certains noms reviennent; pour d’autres, il s’agira des surnoms. Derrière ces noms, des familles d’agriculteurs, d’ouvriers du bâtiment,...

Bien entendu, à l’époque, les écoles n’étaient pas mixtes. A l’école communale les garçons; à l’école catholique les filles !

Ces photos permettent de voir les années passer. Les photos et les vêtements prennent des couleurs, les cheveux s’allongent ! Etrange bond dans le passé...

Des sites spécialisés pour les anciens élèves

Des sites surfent sur cette vague. Il est vrai que si certains anciens n’ont jamais quitté le village qui les a vu naître, fréquenter l’école primaire, d’autres, par contre, se sont éloignés pour raisons familiales ou professionnelles. D’où l’apparition de sites qui favorisent les retrouvailles.

Lors de l’inscription sur ces sites, on vous demandera de fournir un certain nombre d’informations - dont, bien sûr, celles relatives aux écoles fréquentées et aux années d’études - et de fournir vos coordonnées, des photos.

On vous signalera si d’autres présentant le même profil s’inscrivent sur ce site mais, attention, pour bénéficier de toutes les avantages du site, il vous sera demandé de vous abonner. Moyennant cet abonnement (de 2 à 3 euros par mois), vous pourrez ainsi savoir ce que sont devenus vos anciens amis, communiquer avec eux, organiser des retrouvailles de classe, partager des photos de classe,...

Quelques sites d’anciens élèves :

  • Rheto.net (www.rheto.net). Une exception car ce site belge est un site amateur, sans inscription payante.
  • Trombi.com (www.trombi.com). Ce site français comprend également des écoles hors hexagone. Il affirme compter plus de 3 millions d’inscriptions et plus de 4 dizaines de milliers de photos de classes.
  • Copainsdavant.com (www.copainsdavant.com). Ce site français réunit également 4 millions de membres et indique 1 million de photos souvenirs. Fort de son expérience, le site Copains d’avant a aussi mis en place des services Familles d’avant, Copains de Fiesta et Copains Pro.

Philippe Allard







Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?