Des crèches pas si anciennes...

Petit Jésus santonLa crèche, c’est la mangeoire où aurait été déposé Jésus à sa naissance. Par extension, on appela ensuite crèche l’étable toute entière. Dès le 3e siècle, les chrétiens vénérèrent une crèche installée dans une grotte de Bethléem supposée être le lieu de la Nativité.

 


 

Saviez-vous qu’une crèche n’a été exposée pour la 1re fois qu’au 13e siècle? C’était en 1223 à l’Eglise de Greccio (Italie) par Saint François d’Assise. Comme les bergers à Bethléem, les croyants sont venus en pèlerinage à la crèche. Ces crèches se sont ensuite répandues. D’abord dans les églises et les monastères. Puis dans les écoles et au domicile familial. C’est surtout au 16e siècle que les crèches vont se répandre. Les personnages sont constitués de petites figurines de verre filé de Nevers, de porcelaine, de cire, de mie de pain ou de bois sculpté. Certaines crèches vont atteindre un très haut niveau de raffinement. Ce seront les fastueuses crèches baroques

Plus tard, les crèches s’inspireront de la vie locale, avec des personnages typiques de la région ou du village. C’est ainsi que les crèches provençales devinrent de plus en populaires à partir du 19e siècle. Ses "santons" ("petits saints") étaient des personnages faits de mie de pain séchée puis peints à l’huile et vernis. Ils incarnaient tous les métiers en costume local des années 1820 à 1850. Les vrais santons sont aujourd’hui façonnés à partir de l’argile rouge de Marseille ou d’Aubagne.

La tradition des crèches s’est répandue dans le monde entier, chaque pays adaptant la crèche à ses traditions, à son environnement.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?