Chandeleur et crêpes

CrêpePour beaucoup, la Chandeleur n’est qu’un jour prétexte pour sortir la poêle et préparer des crêpes. Certains iraient jusqu’à tenir une pièce (d’or) dans la main gauche, faisant sauter la première crêpe de la main droite, histoire d’apporter le bonheur. La Chandeleur est inévitablement fêtée le 2 février soit 40 jours après Noël.


Beaucoup ignorent aujourd’hui que le jour de la Chandeleur (mot issu de chandelle) est, pour les chrétiens, depuis le pape Gélase Ier en 472, le jour de célébration de la présentation du Christ au Temple et de la purification de Marie. Selon la loi juive (Lévitique, XII), une mère qui accouche d’un garçon était considérée comme impure pendant 7 jours et devait ensuite attendre la purification de son sang pendant 33 jours

Traditionnellement, pendant l'office chrétien de célébration, de nombreux cierges étaient bénis et allumés. On dota ces cierges de certains pouvoirs: chasser la foudre et les intempéries, tenir éloignés les mauvais esprits et les démons. Attention cependant: après avoir fait bénir votre cierge, vous devez gagner votre demeure en protégeant bien la flamme car, si elle venait à s’éteindre, vous devriez mourir dans l’année!

Les Romains d'abord

Bien entendu, l’origine de la Chandeleur est païenne. On la fait remonter aux Romains et aux aux lupercales en l’honneur de Lupercus, dieu de la fécondité. On cite également les parentalia , une fête annuelle en l’honneur des morts au cours de laquelle les Romains veillaient éclairés de cierges et de torches. Il faut aussi évoquer une autre tradition, celtique cette fois, avec, le 1er février la fête d’Imbolc, fête de purification de l’eau.

Mais, quels que soient les croyances, la Chandeleur est aujourd'hui un moment de fête familiale à une période de l'année au temps incertain. N’oublions pas que: A la Chandeleur, L’hiver s’apaise ou reprend vigueur.

La recette des crêpes

Pour préparer des crêpes, il vous faut:

  • 250 g de farine
  • 50 cl de lait
  • 3 oeufs
  • sel

La farine et une pincée de sel sont versés dans un bol (de type saladier). Les oeufs sont cassés et mélangés dans le plat à l’aide d’une cuillère en bois. Le lait est ajouté progressivement pendant que l’on continue à tourner la pête.

La pâte doit ensuite reposer pendant une heure.

La poêle est ensuite chauffée puis la pâte y est versée. Il faut veiller bien la répartir sur la poêle et éviter qu’elle ne soit trop épaisse.

Traditionnellement, la crêpe s’accompagne de beurre et de sucre ou de cassonade, de confiture. Dans les pays d’Europe centrale, on peut aussi y glisser une boule de glace, du chocolat chaud, de la crème fraîche.

Robert Derumes 


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?