Levi's s'engage à son tour!

Encore une victoire de Greenpeace! Sa campagne Detox, soutenue depuis novembre par 400.000 citoyens de par le monde, a permis de convaincre Levi's de cesser l'utilisation de substances chimiques dangereuses dans la production de ses jeans.


En à peine 8 jours de campagne Detox, Greenpeace a convaincu Levi Strauss & Co d'éliminer les substances toxiques de ses vêtements et d'arrêter de polluer les rivières aux alentours de ses sites de production. Grâce à qui? A la mobilisation de quelque 400.000 citoyens depuis le mois de novembre 2012. Des militants et des volontaires dans plus de 20 pays sont descendus dans la rue pour alerter directement les clients de la marque et pour informer les employés dans les magasins. Tous ces messages ont ensuite été relayés vers le siège social de la marque. Résultat: Levi's a fini par s'engager.

En quoi consiste cet engagement? Tout d'abord Levi's commencera par demander à ses principaux fournisseurs (tous propriétaires de plusieurs usines textiles) en Chine, au Mexique et ailleurs dans le Sud, de rendre publique, d'ici fin juin 2013, toute donnée relative à la pollution. Ceux vivant à proximité de ces usines bénéficieront donc, enfin, d'un droit à l'information quant aux rejets dans leur environnement local. Un droit de base qui, jusqu'à présent, leur a été refusé...  Ensuite Levi's s'attellera à remplacer les substances toxiques par des alternatives non nocives.

La principale marque de jeans au monde rejoint aujourd'hui 10 autres marques de vêtements (dont Zara, Mango, Esprit etc) qui ont déjà pris des engagements solides pour assainir leur chaîne de production mais d'autres continuent à polluer l'environnement et la santé humaine. Lesquelles? Calvin Klein, GAP et Victoria's Secret pour n'en citer que quelques-unes. Mais plus pour longtemps, surtout si vous aussi vous rejoignez le mouvement Detox.

www.greenpeace.be

Melody De Visscher 


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?