Quand les Belges offrent des cadeaux de seconde main

WiiSelon une enquête menée par 2ememain.be auprès de 3.000 visiteurs de ce site en décembre 2009, presque 2 Belges sur 10 (18,8% des interrogés) confirment avoir au moins une fois offert un cadeau de Noël de 2e main acheté sur un site de petites annonces.


12% des personnes interrogées par

2ememain.be
vont même jusqu'à avouer qu'elles ont déjà offert un cadeau reçu qui ne plaisait pas!

52% des répondants avouent que revendre des cadeaux qui ne plaisent pas sur des sites de petites annonces ne doit en soi pas poser problème. La plupart ajoute cependant qu'il faut avoir une bonne raison. Ces personnes trouveraient en effet ennuyant que leur cadeau se retrouve en vitrine sur un site de petites annonces. En même temps, autant que ce cadeau fasse plaisir plutôt que de dormir au fond d'un placard.

La recherche de la bonne affaire

60% des répondants s'orientent sur les sites d'annonces à partir de début décembre pour faire des affaires mais aussi pour comparer les prix de produits. Chez 2ememain.be, nous constatons entre le 25 novembre et le 25 décembre, que le nombre de recherches sur le site augmentent de 11%. Nous recevons aussi beaucoup de nouveaux visiteurs ( 25%) qui arrivent sur le site à partir de Google après avoir fait une recherche pour des cadeaux de seconde main. 

En janvier, par contre, ce sont le nombre d'annonces qui augmentent. On atteint après le réveillons des chiffres records d'annonces publiées qui peuvent aller jusqu'à 17.000 annonces insérées par jour contre 15.000 en tant normal. Les articles les plus vendus ou échangés sont surtout les CD, DVD, livres et BD, les vêtements.

Les + recherchés

Les articles les plus recherchés en fin d'année sont surtout le matériel high-tech (gsm, iPhones,  Notebooks) et les Wii. Cette année, les cadres photos numériques, les vêtements et les accessoires de marques (Gucchi, montres Guess, sacs Vuitton) ont aussi la cote.

  • 2ememain.be

Robert Derumes


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?