Place Flagey, Ixelles

Tour de l'INR à Flagey (photo Ph. Allard)La Place Flagey à Ixelles (Bruxelles) est en passe de devenir un haut lieu culturel et bobo. La construction, depuis 2002, d’un bassin d’orage et d’un parking souterrain est enfin terminée. L’inauguration officielle a eu lieu début juillet 2008. Malheureusement, le parking n’est pas accessible car il serait inondable en cas de débordement du bassin d’orage… très surréaliste non?


Minéralité

La Place Flagey new look est désormais une vaste place au look résolument minéral à la mode d’aujourd’hui. Elle est bordée de jolis et longs bancs courbés de bois design et ponctuée de jets d’eau à fleur de sol dont le déclenchement est aléatoire.

Tellement aléatoire que lors de notre visite au marché du samedi à la fin septembre, les jets d’eau se sont joyeusement mis à cracher au beau milieu, dessous, dessus, autour des étals des marchands médusés, furieux, dont la marchandise a été copieusement arrosée et des clients hilares (ou mouillés !).

La pierre bleue de Chine qui revêt la place et les trottoirs est manifestement poreuse, donc très salissante. Résistera-t-elle aux marchés, kermesses et intempéries ? La Place va vivre son premier hiver, verdict au printemps prochain.

On aime ou on n’aime pas. Le fait est que cette minéralité ultra moderne n’est pas encore très appréciée. Pourtant, les étangs qui jouxtent la place font bien le pendant. Les bancs ont malgré tout été pris d’assaut dès leur inauguration en juillet dernier. Les riverains et les passants se sont appropriés la place. Durant les nuits d’été, des musiciens et joueurs de bongo rassemblaient les couche-tard et faisaient résonner la place de leur rythme, faisant parfois regretter les travaux aux dormeurs voisins. Le bruit s’arrêtait après les heures de travail à l’époque…

Lorsqu'un samedi, les fontaines de la place Flagey s'actionnent au beau milieu du marché (photo Ph. Allard)

Le paquebot de la place Flagey

L’immeuble le plus célèbre qui borde la Place Flagey est celui qu’occupait à ses débuts la radio nationale belge, aujourd’hui RTBF mais qui s’appelait alors l’INR (institut national de radiodiffusion, c’était bien avant la télévision). Le bâtiment Art Déco, datant des années 1930, est familièrement appelé le Paquebot en raison de sa forme.

Il a été rénové il y a quelques années. L’ancienne salle de concert où répétait et jouait l’Orchestre Symphonique de la RTBF est devenue salle de spectacle et accueille les soirées les plus diverses, concerts, séances de cinéma, happenings publicitaires.

Le rez-de-chaussée a été aménagé en bistrot, le Café Belga, où une faune de m’as-tu-vu branchés se masse sur les terrasses, jour et nuit, été comme hiver. Pourtant, rien ne donne envie de le fréquenter : d’abord, il faut se servir au bar. C’est  le plus long bar, paraît-il, et donc la file la plus aléatoire qui soit. C’est celui qui gesticule le plus qui gagne le droit d’être servi le premier. Les sièges ne sont pas nécessairement confortables, le personnel n’est pas particulièrement sympathique. Le Belga est cependant un lieu de rencontre très prisé et ses habitués lui trouvent une ambiance très agréable. Des concerts  y sont donnés très régulièrement.

Le Café Belga à la place Flagey (photo Ph. Allard)

A gauche, lorsqu'on regarde l'immeuble Flagey se trouve l'accès à l’Institut d’Etudes Supérieures d’Architecture de la Cambre, une école d'architecture réputée qui draine aussi son lot de branchés.

Frites et tram

La célèbre friterie Frit’Flagey a pu être relogée après bien des péripéties et des déménagements du côté de la Place Sainte-Croix. C’est par là également qu’une forêt d’arbres métalliques et un petit tunnel abribus délimitent les arrêts des transports en commun.

Mangas

En face du Paquebot, de l’autre côté de la Place, l’avant-dernière librairie du quartier a dû fermer ses portes. Les espaces commerciaux ont été achetés par Dominique Janne, entrepreneur actif dans le monde des médias, qui rêve de redynamiser le quartier en y apportant une mixité commerciale (et plus uniquement des agences bancaires). D’où l’idée moyennement accueillie d’un manga store, où l’on pourrait boire un café en lisant des mangas ou surfer sur le web.

Les politiques souhaitaient lors de l’inauguration éviter la gentrification et conserver la mixité culturelle du quartier, seront-ils entendus ?

Et autour?

La promenade autour des étangs d'Ixelles garde son charme. Autant la démarrer au pied du monument érigé en mémoire de Charles de Coster, l'auteur du célèbre Tyjl Uilenspiegel.

De l'autre coté de la place, un square exhibe un monument en l'honneur du poète Pessoa. Rien d'étonnant quand on sait que l'on se trouve encore à la lisière du quartier portugais comme en témoignent les cafés et restaurants de la rue de la Brasserie. Quant à la populaire rue Malibran avec ses petits commerces, elle aussi monte vers l'avenue de la Couronne qui sépare Ixelles d'Etterbeek.

Les adresses de la place Flagey et des alentours

Flagey
Billetterie : place Sainte-Croix - 1050 Bruxelles
Tél. +32 (0)2 641 10 20
Site web :

www.flagey.be

Café

Café Belga
Place Flagey - 1050 Bruxelles
Tél. +32 (0)2 640 35 08
Site web :

www.cafebelga.be

Ouvert de 8h à 2h la semaine, à 3h le vendredi et le samedi (cuisine ouverte de 9h à 16h)

Restaurants

Un des Sens
Chaussée de Vleurgat, 7 - 1050 Bruxelles
Tél. +32 (0)2 646 30 46.
Site web :

www.undessens.be

Ouvert tous les jours de 19h à 23h

Mente Sana
Rue Lesbourssart, 22 - 1050 Bruxeles
Tél. +32 (0)2 646 71 91

L'Annexe
Rue Lesbroussart, 55 - 1050 Bruxelles
Tél. +32 (0)2 647 47 33
Site web :

www.restaurant-lannexe.be

Julia Limbourg (photos Philippe Allard)

Frit-Flagey (photo Ph. Allard)


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?