Le Pain Quotidien, un fleuron belge

Le Pain Quotidien (photo Ph. Allard)C’est un mariage réussi, un concept qui va de soi mais qu’il fallait développer : allier la vente de pains et viennoiseries traditionnels et bio avec la possibilité de les déguster sur place. Quelque 25 boulangeries et tables communes ont ouvert leurs portes en Belgique et une soixantaine à l’étranger. Elles ne désemplissent pas depuis les années 10. La publicité se fait par le bouche à oreille.


Les tables et les chaises sont de bois brut, la déco des différents magasins est très "nature", on a le sentiment de pénétrer dans l’arrière-cuisine de nos grands-mères. Une longue table d’hôte où chacun est invité à s’asseoir où bon lui semble, d’autres tables plus petites pour ceux qui préfèrent s’isoler… La carte offre tous les produits en vente dans les rayons de la boulangerie, les pains comme les confitures, les cafés et d’autres produits d’épicerie fine. Quelques journaux du matin sont à disposition également.

Le concepteur, c’est Alain Coumont un chef d’origine belge et d’envergure internationale qui a travaillé plusieurs années à Bruxelles, puis à New York. Il avait du mal à trouver un bon pain, d’où la naissance du Pain Quotidien. Ce que tu ne trouves pas, fais-le toi-même.  Surfant toujours sur la vague du bio, il partage désormais sa vie entre différentes capitales. Il s’est lancé un nouveau défi en lien direct avec sa passion : il codirige une entreprise de vins bios, Bioghetto. Des vins issus du Massif Central français dont la marque est RN13. Ces vins sont en vente dans les Pain Quotidien.

Prendre le temps, c’est le mot d’ordre : le petit déjeuner ou le goûter redeviennent plaisir d’enfant, retour aux sources. Sur chacune des tables, 4 ou 5 pots de confitures différentes, de miel ou de bons chocos naturels donnent envie d’y tremper le doigt. On peut les échanger d’une table à l’autre; bien sûr, ici on est en famille. Le pain est délicieux et certifié bio, on retrouve un goût oublié de longue date, celui du levain.

Le Pain Quotidien dans le quartier Mérode à Etterbeek (photo Ph. Allard)

Donnez-nous notre Pain Quoditien

Le Pain Quotidien propose également des pâtisseries, des salades et tartes salées à consommer sur place ou à emporter. Le tout est préparé au moment de la commande. Certaines enseignes proposent également un service traiteur. Il vaut mieux se renseigner dans le magasin, car les services offerts varient en fonction du magasin.

Un petit bémol pour les citadins pressés que nous sommes, mais cela tient peut-être au concept "prendre son temps"  : si on peut prendre le temps de venir déjeuner au Pain Quotidien, on a moins envie d’attendre un quart d’heure avant que la commande ne soit notée ni de devoir héler un personnel qui regarde plutôt ses pieds ou qui attend que toutes les tables soient remplies avant de prendre toutes les commandes en une fois... Ceci ayant été constaté dans plusieurs magasins et à plusieurs reprises, on ne peut parler de hasard.

Le rapport qualité/prix est raisonnable. Les Belges sont généralement disposés à payer plus cher pour des produits de bonne qualité. Et cela se vérifie. Comptez 10 à 15 euros pour un petit déjeuner à la carte. Mon chouchou : la flûte aux noisettes et raisins, petit mais costaud ! Le pain au levain grand format coûte un peu moins de 10 euros et se conserve magnifiquement bien. Il peut être acheté par demi-pain.

Mange le matin comme un roi, le midi comme un prince, le soir comme un manant. Mangez comme un roi au Pain Quotidien le matin, et vous voilà prêt à affronter une longue journée de travail ou de shopping…

  • www.lepainquotidien.be

Julia Limbourg


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?