Le marché médiéval, une valeur sûre

Au Marché médiéval d'Etterbeek (photo Philippe Allard)Au 21e siècle, le marché médiéval reste une animation courue du grand public... même si le concept méconnaît parfois ce qu’était le moyen âge, une époque qui commence à la chute de l’Empire romain d’Occident en 476 pour s’achever à la fin du 15e siècle. 


Le marché médiéval d’aujourd’hui est un assemblage de plusieurs ingrédients.

  • Gantelets (photo Philippe Allard)Un marché du terroir. Des producteurs ou des vendeurs mettent en évidence des produits de type saucissons, fromages, pains ou des préparations (foie gras, confit de canard,...), des bières et de l’hypocras, des alcools et liqueurs de fruit, des sirops,...
  • Un marché artisanal. Des artisans font une démonstration de travail à l’ancienne par exemple de forgeron, de batteur de fer, de frappeur de médaille,... Mais on trouve aussi des graveurs sur verre, des sculpteurs sur bois ou des dessinateurs! Tous les produits ne sont pas artisanaux ni très "réalistes" car ce type de marché réserve souvent une certaine part à des étals proposant des figures inspirées par l’héroïc fantasy! Ces marchés attirent aussi un certain public "gothique".
  • La vente de produits moyenâgeux. Dans ce registre, vous trouvez les pièces qui vous permettront d’adopter le look dit d’époque (ou tout au moins inspiré de l’image que l’on s’en forge) avec des vêtements pour le peuple, les bourgeois, des armures et des armes (épées, couteux, dagues, masses d’armes, haches,...). Le genre "celtique" fonctionne également très bien.
  • Des reconstitutions. Avec le camp des troupes, des combats à l’épée voire des joutes.
  • Des défilés. Avec des cortèges de troupes en armes. Mais ici on s’emmêle parfois les pinceaux entre les époques et il n’est pas rare de voir s’incruster dans ces cortèges des groupes costumés dans le style de la Renaissance quand ce ne sont pas des grognards napoléonniens.
  • Des comédiens. Des artistes de rue, parfois sur des échasses, animent les allées entre les échoppes.
  • De la restauration. Des préparations régionales (de type tartiflette) jusqu’aux pizzas, paëllas et hamburgers.

Au Marché médiéval d'Etterbeek (photo Philippe Allard)


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?