Le Belge et son potager

Le CRIOC a réalisé une étude sur le jardinage en Belgique. Combien de Belges prennent la pelle et le râteau pour cultiver eux-mêmes leurs fruits et légumes dans leurs jardins? Quelles sont leurs habitudes? Sont-ils plus engrais, terreau ou semences ? Zoom sur ces compatriotes qui ont la main verte.


D'abord un fait: plus de la moitié des Belges disposent d'un jardin suffisamment grand pour lancer un potage. Et pourtant: à peine un de nos compatriotes sur cinq cultive lui-même ses fruits et légumes.

D'après le CRIOC (Centre de Recherche et d’Information des Organisations de Consommateurs), les habitants de petites localités wallonnes, les revenus modestes, les familles monoparentales et les familles nombreuses s'adonnent plus que les autres à cette activité.

Que cultivent-ils? En tête, on retrouve les tomates, la laitue et les carottes. Côté fruits, ils optent volontiers pour les pommes, les prunes et les poires.

La plupart de ces apprentis jardiniers n'ont rien dépensé pour cette pratique. Seulement 15% d'entre eux déclarent avoir acheté des semences, du terreau, des engrais ou du matériel de jardinage. Les Belges aux revenus les plus modestes avouent que c'est d'ailleurs la crise qui les a incités à s'adonner plus souvent au jardinage.

Et vous, vous vous y mettez quand?

Etude complète du CRIOC : Les Belges et le jardinage.

http://www.crioc.be/files/fr/4796fr.pdf

Melody De Visscher
 


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?