La tradition des oeufs de Pâques

Symbole de fécondité, l'oeuf ne pouvait qu'être honoré. C'est un élément fascinant qui symbolise aussi les 4 éléments de la vie: la coquille pour la terre, la membrane pour l'air, le blanc pour l'eau et le jaune pour le feu. Du moyen âge à nos jours, la tradition a évolué et nos plus jeunes n'y voient plus qu'une délicieuse gourmandise. 


Chez nous, pas de Pâques sans oeufs. Les vitrines des pâtissiers, les rayons des grands magasins dégorgent leurs oeufs en chocolat. Ou des cloches. Car, dans nos contrées, ce n’est pas le lapin de Pâques qui amène les oeufs mais les cloches.

Rappelez-vous, enfants, votre joie lorsque, le matin de Pâques, vous courriez dans le jardin à la recherche des oeufs que les cloches ailées venues de Rome avaient laissé tomber chez vous. La récolte était toujours fructueuse mais vous ne pouviez vous empêcher de retourner faire un tour pour vérifier si aucun oeuf n’avait pas échappé à votre attention. La tradition a été reprise par des associations, des commerçants qui organisent des chases aux oeufs.

Pourtant, les oeufs en chocolat sont récents. Ce n'est que tardivement, au 18e siècle, en France, qu'on décida de vider un oeuf frais et de le remplir de chocolat. Et puis des moules furent créés et les oeufs durent déclinés dans toutes les tailles.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?