Guérir des troubles de la vue, c'est possible

Hortense Servais est psychologue et ancienne myope. Elle organise des stages et a écrit un livre : « Voir la Vie ». Elle y explique qu’on peut guérir les troubles de la vue à travers la gymnastique oculaire mais surtout en changeant le regard que l’on porte sur la vie. 


Hortense Servais a été myope pendant 20 ans. Elle pensait, comme tout le monde, qu'elle le serait toute sa vie. Jusqu'au jour où elle a recouvert la vue, soudainement, après un week-end de psychothérapie où elle avait travaillé sur des peurs très anciennes. Elle s'est alors demandée s'il n'y avait pas un lien entre ce travail et cette guérison. Et l'a trouvé!

Cette psychologue et psychothérapeute a découvert les livres du Dr Bates. Cet ophtalmologue avait crée, en 1917, la gymnastique oculaire. Il partait du principe que quand on se casse une jambe, on la plâtre et on fait de la rééducation. Il voyait les lunettes de la même façon: comme une aide momentanée. L'homme savait de quoi il parlait car il avait soigné l’ écrivain britannique Aldous Huxley qui était presque aveugle. Grâce à sa gymnastique oculaire, l'écrivain avait récupéré la vue et avait même réussi à lire sans lunettes. C’est pour remercier le Dr. Bates que ce dernier avait d'ailleurs écrit « l’Art de voir ».

Magique cette gymnastique miraculeuse? Pas vraiment. Il s'agit de simples mouvements oculaires qui améliorent la vue. Parfois même, il dénouent des nœuds émotionnels et des images reviennent à la conscience.

Après plusieurs années d'étude sur le sujet, Hortense Servais a écrit un livre intitulé 'Voir la Vie'. Elle y explique que chaque trouble oculaire a sa raison d'être. "La presbytie signifie qu'on n’est pas prêt à se voir soi-même vieillissant." Guérir de la presbytie serait donc changer ce regard que l’on porte sur soi-même, accepter l’âge et voir ses avantages. La myopie? Elle serait liée à une peur. Les myopes garderaient souvent le monde à distance dans un brouillard et se referment sur eux-mêmes. Quant à l’hypermétropie, elle puiserait son origine dans de la colère refoulée. Les hypermétropes seraient connus pour s'occuper plus des autres que d'eux-mêmes.

Suite à la publication de son livre, Hortense Servais a également organisé des stages 'Voir la Vie' pour permettre aux gens de rééduquer leurs yeux. Des participants ravis? Il y en a beaucoup. Comme cette femme qui avait perdu la vision d’un œil après un grave accident de voiture. "Après mon stage, elle a retrouvé un champ visuel beaucoup plus large qu’avant." raconte la psychologue. "Elle est allée faire un test de champ visuel et l'ophtamologue lui a annoncé qu'elle avait récupéré une demi dioptrie ! Lorsque celle-ci a expliqué au médecin qu'elle avait suivi un stage pour recouvrer la vue, il lui a dit qu'il n'y croyait pas. Cela démontre bien qu’on ne voit que ce qu’on est prêt à voir."

Les prochains stages Voir la Vie auront lieu les 11 et 12 février, 12 et 13 mai, 7 et 8 juillet et 13 et 14 octobre 2012 à Bruxelles.

Contact:
Tel: +32 2 735 47 20
GSM: +488 371 425
E-mail: hortense.servais@skynet.be

Plus d'infos:

www.artdevoir.asso.fr

Melody De Visscher
 


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?