Les fêtes de fin d'année sont de moins en moins populaires

A l'occasion des fêtes de fin d'année, le CRIOC, Centre de Recherche et d'Information des Organisations de Consommateurs, publie une étude sur le succès des fêtes de fin d'année auprès des Belges. Celle-ci est basée sur une enquête réalisée au moment des fêtes fin 2009. Selon le CRIOC, les agapes sont de moins en moins courues!


Le nombre de personnes qui fêtent Noël et le Nouvel An diminue considérablement depuis 2006, note le CRIOC. En 2009, quatre Belges sur cinq ont fêté Noël, qui reste une fête de famille par excellence. Le Nouvel An se célèbre par contre entre amis, et un peu plus de la moitié des Belges l'ont fêté en 2009.

Noël, c'est avant tout un repas festif, composé en général de cinq services : apéritif, entrée, plat de résistance, dessert et café. Oubliés, donc, le fromage et le trou normand. Au menu on retrouvera principalement la dinde, le foie gras, le saumon fumé, les crustacés, les fruits de mer et le gibier. Le tout arrosé de vin.

Quant au Nouvel An, il est relativement similaire à Noël en terme de menu, si ce n'est que les poissons et crustacés ont plus la cote. Le Nouvel An est en outre plus souvent fêté à l'extérieur, au restaurant ou lors d'une sortie entre amis.

Enfin, le CRIOC relève que les cartes de voeux ont de moins en moins de succès. "Les nouveaux moyens de communication y sont sans nul doute pour quelque chose", suppose l'organisation de consommateurs.


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?