Fête des mères, fête des pères: quand et combien?

ParfumsQuand ont lieu ces fêtes ? A combien s’élèveront les cadeaux ? Presque 11.000 Belges et Néerlandais ont exprimé leur opinion à propos de la Fête des Mères et de la Fête des Pères, dans le cadre d’une enquête en ligne menée par Metrixlab pour le compte de Bongo. Même si un grand nombre de répondants n’ont pas réussi à coller une date précise sur la Fête des Mères et, encore moins, sur la Fête des Pères, il semblerait que l’on attache une grande importance à ces 2 fêtes.


Les mères avant les pères

Environ la moitié des personnes interrogées estiment tant la Fête des Mères que la Fête des Pères comme étant importantes à très importantes. En termes d’importance, ces 2 fêtes l’emportent très largement sur la Saint-Valentin et ne sont finalement battues que par Noël.

Même si les 2 fêtes s’avèrent pratiquement aussi importantes l’une que l’autre, la Fête des Mères est célébrée plus fréquemment et plus intensément que la Fête des Pères.

Indépendamment du fait que la Fête des Pères est oubliée 2 fois plus fréquemment que la Fête des Mères, 1/5 des mamans et plus d’1/4 des papas ne fêtent pas ces journées mémorables. La palme de l’oubli revient à la tranche d’âge de 18 à 35 ans.

Pour rappel, la Fête des Mères a lieu le 2e dimanche de mai en Belgique alors qu’en France, les mamans sont fêtées le dernier dimanche de mai (sauf s’il s’agit du dimanche de Pentecôte auquel cas elle est reportée au 1er dimanche de juin). Les pères sont fêtés le 2e dimanche de juin en Belgique.et dimanche suivant (3e) en France.

Les cadeaux ont un prix

Le cadeau des papas a une valeur moyenne de presque 38 euros, tandis que le budget s’élève à un peu plus de 41 euros pour les mamans. Nous notons ici de grandes différences régionales, car le budget consacré à ces occasions par les "enfants" néerlandais est inférieur de quelque 60% aux montants consacrés aux parents belges, où les plus choyés s’avèrent être les parents wallons. Les mères wallonnes pourront s’attendre à recevoir un cadeau coûtant en moyenne un peu plus de 47 euros, tandis que celui de leurs homologues flamandes restera tout juste au-dessous d’un montant de 40 euros. La place de lanterne rouge reviendra aux mamans néerlandaises qui devront se contenter d’un cadeau de 25 euros.

Les hommes reçoivent par ailleurs nettement moins que ce qu’ils donnent. Ce phénomène s’applique surtout aux papas divorcés, qui doivent se contenter du rôle de lanterne rouge.

Les cadeaux les plus populaires pour la Fête des Mères sont un petit dîner, des fleurs et des chèques-cadeaux. Ce sont aussi les cadeaux préférés des mamans.

Les bijoux et les vêtements réalisent de bons scores en Wallonie, contrairement aux Flamands. Les cravates viennent en queue de peloton pour la Fête des Pères, où nous enregistrons surtout du vin, un dîner, une lotion après-rasage et des chèques-cadeaux. Comme pour les mamans, les papas wallons sont gâtés un tout petit peu plus que leurs homologues flamands et les montres s’avèrent un cadeau très populaire. Les pères wallons reçoivent les cadeaux les plus coûteux, mais pas le bon jour, car 2/3 des personnes interrogées reste en défaut en ce qui concerne la date exacte de la Fête des Pères. Ceci pourrait s’expliquer de manière très simple: les Belges francophones sont bombardées d’informations commerciales véhiculées sur les supports d’information et publicitaires belges et français. Or les dates des fêtes ne coïncident pas dans ces 2 pays !

Du commerce aussi…

Plus de la moitié de tous les Néerlandais considèrent la Fête des Mères comme étant une journée commerciale, suivis en cela par 46% des Wallons et 38% des Flamands. Ceux qui offrent des cadeaux sont donc des "victimes"… consentantes !

Philippe Allard

A lire aussi...

  • Quel cadeau pour la fête des mères ?
  • La fête des mères et ses origines
  • Des bons et chèques en cadeaux

Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?