Quand votre employeur est sous eau

InondationEt si votre entreprise se trouvait inondée et n'était pas en mesure de vous permettre de travailler…, qu'en serait-il de votre salaire? Y auriez-vous droit ? Ou la perte de votre salaire viendrait-elle s'ajouter à vos... déboires ?


La réglementation belge prévoit le cas dans la mesure où toute
entreprise victime des inondations peut faire usage de la réglementation en
vigueur relative aux suspensions des contrats de travail en cas de force
majeure. Bien sûr, il ne s'agit pas d'une législation uniquement applicable en cas d'inondations mais également dans d'autres cas de force majeure.

En fait, lorsqu'un employeur est dans l'impossibilité de fournir de l'emploi à ses travailleurs, pour des raisons indépendantes de sa volonté, il peut introduire une demande auprès de l'ONEM pour que les travailleurs dont les contrats de travail ont été suspendus temporairement, soient indemnisés.

Ainsi, et dans l'attente de la reprise de l'activité de l'entreprise, les travailleurs bénéficient d'une allocation de chômage.

Jiri Pragman   


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?