Ouvrir une chambre d'hôte

Chambre d'hôte Au Temps des Cerises à JumiègesIl existe plusieurs façons de concevoir l'ouverture de chambres d'hôte. Pour les uns, il s'agira d'un moyen de rentabiliser un espace et de compléter des revenus. Pour d'autres, l'ouverture de chambres d'hôtes correspond à un véritable bouleversement, à un changement de (conception de) vie. Mais la réalité est-elle aussi "rose"? Ou le chemin du parfait hôte est-il parsemé d'embuches?


Dans certains cas, la chambre d'hôtes, ce sera la chambre ou l'étage des enfants devenus grands et ayant quitté le cocon familial. Dans d'autres cas, on préfèrera transformer une annexe du bâtiment, acquérir un bâtiment voisin. Ou, tout simplement, déménager dans un bâtiment adapté à ce nouveau métier.

Pour imaginer l'investissement en temps et en argent, rien de plus simple! Il suffit de songer à ce que vous attendez lorsque vous êtes vous-même "client" d'une chambre d'hôte:

  • Une disponiblité de l'hôtelier pour vous accueillir (même si votre heure d'arrivée est approximative), pour vous servir le petit déjeuner le matin (avec des produits frais) ou l'éventuel repas ou, encore, pour répondre à vos questions sur les stages, visites,...
  • Des abords (cour, jardin, clôture) soignés et fleuris.
  • Une décoration "personnelle" avec un mobilier de qualité : lit confortable et literie neuve et propre (et en quantité pour la renouveler lorsque se succèdent les visiteurs). Il faut créer une atmosphère, un "univers" selon le langage des émissions TV consacrées à la décoration..
  • Un équipement moderne. La TV à écran plat est par exemple devenue un standard. Une connexion à l'Internet est un plus.
  • Une salle d'eau privée bien équipée.
  • Un petit déjeuner complet avec des produits locaux.
  • Des propositions d'activités sur place ou dans les environs.
  • Eventuellement, un espace fermé pour la voiture.

Ces exigences nécessitent un travail quotidien des propriétaires des chambres d'hôtes qui doivent s'adapter au rythme des vacanciers. Ils devront donc se lever tôt pour le petit déjeuner, entretenir les lieux pendant la journée et renoncer aux week-ends pour accueillir les visiteurs qui passeront 1 ou 2 nuitées dans le logis.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?