Les postulants enjolivent leurs CV

Chercheur d'emploiLe climat économique donne à penser que l’offre de candidats sur le marché de l’emploi s’amplifiera considérablement. Néanmoins, les entreprises sont encore toujours confrontées au défi de trouver des candidats au profil de compétence adéquat. Il reste donc plus que jamais intéressant de poser sa candidature de manière proactive, sans nécessairement "embellir" son parcours.


Plus de 2 entreprises sur 3 déclarent réagir positivement aux candidatures proactives. Les demandeurs d’emploi doivent toutefois veiller à ne pas exagérer leurs qualifications et mérites auprès de leur employeur précédent. Près de 1 entreprise sur 2 estime en effet que les CV sont sujets à caution.

Voilà ce qui ressort d’une étude récente par

Accountemps
auprès de 3.708 managers en ressources humaines et en finance dans 17 pays: Australie, Belgique, Canada, Allemagne, France, Grande-Bretagne, Hong Kong, Irlande, Italie, Japon, Luxembourg, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Espagne, République tchèque, Etats-Unis et Suisse.

Interrogés sur les filières utilisées par les employeurs pour sélectionner leurs candidats, 70% des participants belges à l’étude déclarent réagir de manière positive aux candidatures proactives. Parmi les autres filières couramment utilisées, citons les sites web de l’entreprise où sont publiées les offres d’emploi (57%) et les annonces classiques dans les quotidiens (54%). Un peu moins de la moitié des répondants disent recourir aux annonces sur les sites de recrutement généralistes (47%), aux agences de recrutement et de sélection, d’intérim et de détachement (46%), aux annonces dans la presse spécialisée (45%) et aux stages (45%).

Les entreprises font également appel aux annonces en ligne sur des sites de recrutement spécifiques à certains secteurs (43%), aux formulaires de candidature sur le site web de l’entreprise (43%), aux salons de l’emploi et au recrutement sur les campus (36%), aux sociétés de recrutement (chasseurs de têtes) (30%), aux collaborations avec des partenaires (25%), aux réseaux d’entreprises traditionnels (15%) et aux primes pour les travailleurs qui présentent de nouveaux collaborateurs (14%).

Les employeurs ont sensiblement moins recours à des filières en ligne alternatives, comme les sites avec des bases de données de CV (21%), les podcasts sur le site de l’entreprise (15%), les blogs d’entreprise (9%) et les sites de réseaux sociaux comme LinkedIn (7%).

La majorité (55%) des employeurs préfèrent recevoir la lettre de candidature et le CV par e-mail et 47% par la poste. La remise en mains propres (11%) et via le site web (13%) sont clairement des filières moins populaires.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?