Les indépendants apprécient la pension complémentaire

Plus de 70.000 travailleurs indépendants qui ne finançaient pas encore une pension complémentaire dans le cadre de leur profession, ont souscrit un contrat d’assurance en 2004. C’est ce qui ressort d’un échantillon partiel d’Assuralia (ex-UPEA), l’union professionnelle des entreprises d’assurances.


2004 a été pour les indépendants la 1re année au cours de laquelle ils ont pu souscrire une pension complémentaire libre directement auprès d’un assureur ou d’un courtier. Auparavant, ils ne pouvaient le faire que par le biais des fonds d’assurances sociales, dits également "caisses de pension". La possibilité de passer directement par un assureur pour souscrire un plan de retraite a été instaurée par la loi relative aux pensions complémentaires des travailleurs indépendants (LPCI) qui vise à démocratiser le 2e pilier des pensions.

Les 70.000 nouveaux contrats d’assurance pension complémentaire que les assureurs ont conclus avec des indépendants représentent un encaissement de 74,4 millions d’euros. Ces souscriptions résultent principalement d’initiatives individuelles. La loi permet également, comme c’est le cas pour les employés, de souscrire des conventions sociales de pension pour des groupes d’indépendants par le biais de fédérations ou d’unions professionnelles par exemple. Le lancement de cette formule collective n’a pas encore démarré.

En croissance

La croissance du chiffre d’affaires relatif aux pensions complémentaires des indépendants est considérable. La comparaison suivante avec l’encaissement total réalisé pour les assurances pension complémentaire libre souscrites par le biais des caisses sociales le prouve : en 2003, une centaine de millions d’euros au total avaient été versés sous forme de primes dans le cadre de quelque 65.000 contrats existants (chiffres du Ministère des Affaires sociales). Les chiffres pour 2004 d’Assuralia indiquent en d’autres termes que pour les pensions complémentaires des indépendants, le nombre de contrats a plus que doublé en 12 mois.

Les assureurs s’attendent en 2005 à une confirmation de cette nouvelle tendance. En effet, la grande majorité des indépendants (dont le nombre est estimé à 856.000 dans notre pays) ne dispose pas encore à l’heure actuelle d’une assurance pension complémentaire.

Robert Derumes    


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?