Les Belges seraient carriéristes

Faire carrière - enquête StepStoneUn Belge sur 4 ou, plus exactement 24% des Belges feraient tout pour sa carrière. Tout au moins une part importante des visiteurs du site d’emploi en ligne, StepStone.



Cette enquête a été menée par StepStone sur 2.800 de ses visiteurs. Elle ne peut donc être généralisée à l’ensemble des travailleurs ou chercheurs d’emploi de Belgique puisque le profil des visiteurs du site ne correspond pas nécessairement à celui de l’ensemble de cette population.

Voulez-vous faire carrière rapidement ?

En tout cas, les Belges sondés se montrent très clairement carrièristes. 20% des Flamands sondés et... 29% des francophones sont d’accord avec l’affirmation Je ferais presque tout pour faire carrière.

Seule une minorité (importante quand même) estime que leur carrière n’arrive pas en première place. Pour 21% des sondés (22% chez les Flamands, 20% chez les francophones), faire carrière n’est pas une priorité. Ils se sont reconnus dans l’affirmation : Pourquoi ma carrière tiendrait-elle la première place ? Ce qui compte le plus pour moi, c’est d’avoir un emploi fixe et tout de même assez de temps libre. Ils attachent donc surtout de l’importance à un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

55% des Belges annoncent que leur carrière est importante, mais pas au prix de tout sacrifier. Ce pourcentage est plus important pour les néerlandophones (58%) que pour les francophones (51%).

Pour Jan Heiremans, Manager de StepStone Belgique, les résultats de cette enquête ne nous surprennent pas tellement vu les résultats des enquêtes précédentes menées par StepStone. Nous savons déjà quebeaucoup de Belges font des heures supplémentaires et qu’ils vont travailler même malades. Ces résultats prouvent que les Belges ont beaucoup à donner professionnellement.Et qu’ils travaillent dûr en général, ce qui est maintenant confirmé.

Philippe Allard

    

Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?