Le congé-éducation payé: pour se former tout en travaillant

Si vous travaillez et que vous ressentez le besoin d'un complément de formation, d'une spécialisation ou d'un perfectionnement de vos connaissances, alors utilisez la formule du congé-éducation payé.


Remplaçant le système des crédits d'heures, la formule du congé-éducation payé est un droit reconnu à certains travailleurs salariés qui permet de s'absenter de son travail afin de poursuivre une formation tout en conservant sa rémunération normale.

Les conditions

Pour en bénéficier, il faut travailler :

  • soit à temps plein dans le secteur privé. Le temps plein correspond à la durée de travail telle que définie par les commissions paritaires compétentes pour les différents secteurs. Attention, l'occupation à temps plein ne doit pas nécessairement s'effectuer auprès d'un seul employeur;
  • soit à temps partiel dans le secteur privé, au moins à 4/5 temps, ou au moins un mi-temps à horaire fixe et durant moins d'un 4/5 temps, ou une occupation à temps partiel avec un horaire variable;
  • soit comme contractuel pour une entreprise publique autonome.

Si vous êtes engagé à temps partiel par plusieurs employeurs, vous pouvez aussi en profiter à condition que l'ensemble du temps de travail presté corresponde à une occupation à temps plein.

Les formations à suivre

Vous pouvez choisir une ou plusieurs :

  • formation(s) professionnelle(s), soit des cours de promotion sociale organisés, subventionnés ou reconnus par les Communautés, une formation des Classes moyennes,...;
  • formation(s) générale(s), soit des cours organisés notamment par les syndicats, des organisations de jeunesse et d'adultes, des établissements de formation pour travailleurs, créés au sein des organisations représentatives des travailleurs ou reconnus par ces dernières.

Celles-ci doivent :

  • être reconnues par le Service public fédéral Emploi (ex-ministère de l'Emploi et du Travail) ou être agréées par une commission d'agrément relevant de ce dernier;
  • comporter un minimum de 32 heures par an.

Attention, elles peuvent avoir une finalité professionnelle sans être en rapport direct avec l'emploi actuel.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?