La Belgique connaît toujours une pénurie de talents

Plus du tiers (36%) des employeurs de notre pays ont du mal à trouver du personnel qualifié en raison de la pénurie de candidats sur le marché de l’emploi. Les postes d’ouvriers qualifiés sont les plus difficiles à combler, même si la pénurie touche toutes les catégories et tous les niveaux de fonctions. Au niveau européen, la Belgique figure parmi les pays où les employeurs doivent le plus faire face à la pénurie de personnel qualifié.


Manpower a mené une enquête fin janvier 2007 auprès de 37.000 employeurs de 27 pays et territoires, dont 778 en Belgique. La situation s’améliorerait quelque peu en Belgique puisque l’an dernier, 42% des employeurs rencontraient de tels diffidultés.

Selon Philippe Lacroix, Managing Director de Manpower Belgium : Cette chute de 6 points traduit en effet une modeste amélioration. Nous constatons également dans la pratique que les salariés sont davantage disposés à changer de travail. Cette mobilité accrue sur le marché de l’emploi découle sans doute de la conjoncture plus favorable. La politique de recrutement des employeurs joue également un rôle. De plus en plus d’entreprises font appel aux agences d’intérim ou à d’autres acteurs des RH qui ont étendu leur éventail de services pour faire face à la pénurie de candidats sur le marché. Mais malgré cette baisse de pourcentage, la Belgique demeure, avec ses 36%, l’un des pays européens où les employeurs souffrent le plus de la pénurie de personnel qualifié. Nous pouvons nous attendre à ce que la difficulté de trouver du personnel qualifié persiste dans le futur pour un grand nombre d’entreprises. La flexibilité du marché de l’emploi et la pénurie de talents demeureront les défis majeurs des employeurs dans les prochaines années.

Les postes d’avenir !

La pénurie de personnel qualifié n’est pas l’apanage d’un secteur particulier. La liste des profils les plus recherchés couvre les catégories et niveaux de fonctions les plus variés, des ouvriers aux employés, des collaborateurs non qualifiés aux plus hauts diplômés.

Fonctions les plus recherchées en Belgique en 2007

  1. Ouvriers qualifiés (électriciens, soudeurs, maçons,...) 
  2. Techniciens (maintenance…) 
  3. Chauffeurs (poids lourds, caristes)
  4. Commerciaux 
  5. Ouvriers non qualifiés 
  6. Serveurs et personnel d’hôtellerie 
  7. Personnel comptable et financier 
  8. Ingénieurs
  9. (Aide)-cuisiniers
  10. Secrétaires, assistantes de direction, personnel administratif et de support

Fonctions les plus recherchées en Belgique en 2006 :

  1. Techniciens (maintenance…) 
  2. Chauffeurs (poids lourds, caristes) 
  3. Electriciens 
  4. Opérateurs de production 
  5. Commerciaux 
  6. Serveurs et personnel d’hôtellerie 
  7. (Aide)-cuisiniers 
  8. Comptables 
  9. Infirmières 
  10. Secrétaires, assistantes de direction, personnel administratif et de support

Le top 10 des profils les plus recherchés chez nous est donc pratiquement identique à celui de l’an dernier. Les ouvriers qualifiés, les techniciens et les chauffeurs restent les postes les plus difficiles à pourvoir, à l’un ou l’autre changement de position près.

Le reste de la liste montre également d’autres permutations de place. A noter toutefois que les infirmières ont disparu du classement, cédant la place aux profils d’ingénieurs, qui intègrent cette année le top 10. La disparition d’une catégorie professionnelle du top 10 ne signifie toutefois pas une baisse notable de la demande sur le marché. C’est généralement la conséquence d’une hausse importante de la demande en faveur d’un autre profil, explique Philippe Lacroix.

Robert Derumes


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?