Fins de carrière: êtes-vous informé?

Fin de carrièreEn décembre 2005), le Pacte des générations était publié au Moniteur belge. Ce Pacte prévoyait, entre autres mesures (fédérales et régionales), de faire profiter les 50+ d’une série d’avantages s’ils continuaient à travailler ou s’ils reprenaient une activité professionnelle. Mais les Belges sont-ils informés quant à ces mesures et en font-ils usage? 


A l’occasion du salon Zenith 2008, Plus Magazine a voulu savoir dans quelle mesure les Belges sont informés de ces mesures et en font ou veulent en faire usage.

L’enquête, réalisée  en octobre 2008, a porté sur plus de 2.000 Belges de 45 ans et plus. Ils ont été interrogés sur leur connaissance des 10 mesures et avantages à leur disposition et sur l’usage qu’ils en font. 

  • % des personnes interrogées connaissent la possibilité de travailler à 4/5 avec allocation compensatoire. 62 %connaissent le crédit-temps à mi-temps pour les 50+ et un peu plus de 50% connaissent le bonus de pension.
  • Les autres mesures sont beaucoup moins connues, voire quasi pas. Ce sont surtout les vacances-seniors et le Fonds d’expérience qui obtiennent les scores les plus bas. 
  • Des personnes interrogées qui ont récemment arrêté de travailler, 38% ont recouru à une formule de travail à temps partiel. Elles ont très peu utilisé les autres mesures. Le nombre de femmes qui ont choisi une formule de travail à temps partiel pour leur fin de carrière est 3 fois supérieur à celui des hommes.
  • Parmi les personnes interrogées qui travaillent encore, pratiquement 53% veulent travailler à 4/5 plus tard. 31% optent pour le crédit-temps à mi-temps, 23% pour la prépension à mi-temps. Elles sont presque 35% à être intéressées par le bonus de pension.
  • L’outplacement gratuit et la cellule emploi ne suscitent quasi aucun intérêt.
  • Si elles pouvaient choisir, 15% seulement des personnes interrogées déclarent vouloir travailler jusque 65 ans. Elles sont pratiquement 49% à vouloir quitter la vie professionnelle plus tôt (prépension, pension anticipée ou mise en disponibilité). Un bon 23% trouveraient idéale une formule combinant pension (anticipée) et travail d’appoint. 

Robert Derume
s


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?