Emigrerez-vous au Québec?

Détail de couverture du Guide de l'Immigration au QuébecCeux qui se sont rendus au Québec dans le cadre d’un échange de jeunes, de relations commerciales ou, tout simplement, pour le tourisme, s’interrogent parfois. Et si je quittais le pays pour gagner le "nouveau continent" et, plus particulièrement la "Belle Province". Mais comment faire ?


Guide de l'Immigration au Québec (Editions Neopol)Un "Guide de l’immigration au Québec" a été réalisé par les Editions Neopol et est tout simplement disponible gratuitement en ligne. Ce guide a obtenu le soutien d'autorités locales et d’associations franco-québécoises. Le côté "franco" pour français est d’ailleurs le seul bémol qu’on puisse faire à ce guide; on aurait aimé qu’il accorde plus de places (associations, adresses,...) aux francophones non français !

Le guide n’est pas un guide gouvernemental mais bien un guide réalisé de manière journalistique (il ne craint pas, par exemple, d’évoquer une affaire de corruption qui a entaché la politique locale).De nombreux témoignages en rendent la lecture vivante.

Une immigration sélective

Si l’émigration au Québec est un rêve pour beaucoup, il n’en reste pas moins que le processus reste une épreuve". Michaël-Anthony Galvez, dans son introduction du Guide, note : "Avec moins de droits acquis que la France, une économie résolument plus libérale, des barrières sociales plus faibles, le Québec a de quoi suprendre et décevoir ceux qui n’y sont pas préparés". Texto : "(...) n’entre pas qui veut "au pays", l’immigration est sélective et répond avant tout aux besoins de la province". Curieusement, c’est d’ailleurs en fin de guide que l’on découvrira les différentes catégories de personnes immigrantes. Autant peut-être d’abord vérifier si l’on fait partie des immigrants potentiellement admissibles !

Différentes catégories de personnes immigrantes peuvent demander une résidence permanente ou une résidence temporaire. Pourront ainsi demander une résidence permanente des travailleurs "qualifiés" choisis en fonction de 3 programmes de sélection (Programme Emploi assuré, Programme Profession en demande, Programme Employabilité et mobilité professionnelle) ainsi que les "gens d’affaire" (on ne parle pas ici d’hommes d’affaires) sélectionnés dans le cadre du Programme entrepreneur (avec un capital "licite" de 300.000 dollars canadiens et un plan d’affaires prévoyant la création de 3 nouveaux emplois hors famille), ou le Programme investisseur (si vous disposez de 800.000 dollars canadiens et acceptez d’investir au minimum 500.000 dollars pour 5 ans !).

Un guide en 3 parties

Dans sa 1re partie, le Guide de l’Immigration au Québec présente ce "pays" toujours aussi fascinant avec ses régions, ses villes, les lacs et ses rivières, sa langue... et ses autochtones, mais aussi avec son hiver et son système social différent du nôtre. C’est ici aussi que sont abordés les aspects économiques, même si les pôles économiques des différentes régions sont approfondis en fin d’ouvrage.

Malgré le dynamisme économique, malgré le besoin d’immigrants (chiffré à 50.000 pour 200), "trouver un emploi au Québec n’est pas une chose facile". (...) "Tout nouvel arrivant devra se mesurer au marché local et y faire ses prevues, quel que soit son corps de métier".

Le guide consacre un chapitre intitulé "Avant votre départ" à l’ensemble des préparatifs qui permettront de partir dans les meilleures conditions. A commencer par les procédures de sélection car, rappellons-le les émigrants sont sélectionnés. D’ailleurs cette procédure amène des frais, pour vous comme pour votre famille.

Le guide vous informe aussi quant aux lieux d’établissement potentiels. Irez-vous comme dans la toute grande majorité des immigrants à Montréal ou à Québec ? Ou préférerez-vous vous rendre "en région" ? Les immigrants ne représentent, par exemple, que 0,% de la population du Nord du Québec alors qu’ils constituent la motié de la population de la région de Montréal.

Le guide contient également des informations sur des bureaux et autres agences qui peuvent intervenir dans la recherche d’emploi, dans l’accueil des nouveaux arrivants,...

Un chapitre est consacré à toutes les dispositions à prendre et démarches à suivre "une fois sur place". Qu’il s’agisse de passer la douane, d’entreprendre des démarches administratives, d’acheter une voiture, de se loger de manière temporaire ou définitive, d’installer le téléphone et l’Internet, de s’assurer, de confier ses enfants à l’école, de gérer son argent ou de construire son réseau de contacts (avec, de nouveau, un angle un peu trop "français").

Enfin, dans une rubrique "Le Québec pratique", le guide détaille les secteurs d’avenir. Attention : certains métiers et professions sont réglementés et leur accès limité.

Jiri Pragman

            

Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?