Du neuf à prix réduit

Maasmechelen VillagePériode de crise économique oblige, les surfeurs et les e-consommateurs sont en bonne place pour dénicher les sites où les articles à la mode sont offerts, sans intermédiaire, à des prix défiant toute concurrence. Les avantages : on fait du shopping dans son fauteuil et on gagne du temps. L’inconvénient : pas d’occasion de faire des essayages souvent bien utiles. Et attention aux arnaques…


La mode et les saisons

Un grand nombre de sites de VPC (vente par correspondance) sur papier disposent désormais d’un site web et proposent les mêmes réductions fréquentes et importantes aux changements de saison (les extensions en .com et en .fr sont également valables la plupart du temps):

www.3suisses.be
,
www.laredoute.be
,
www.neck.be
,
www.blancheporte.be
.

Un autre concept qui fait recette, ce sont les magasins d’usine, autrement dit les outlets stores, ou outlet centers. En Belgique, l’un des lieux les plus connus est le Maasmechelen Village, bâti sur les vestiges des anciens charbonnages de Campine. Les grandes marques proposent à la clientèle des articles de mode de la saison précédente, des fins de série ou des articles légèrement abîmés à des prix réduits (de -10 à -70% parfois). Le but principal: écouler les invendus en libérant l’espace de stockage.

Les sites internet de vente de neuf à prix réduit sont légion, et l’inscription afin de recevoir les newsletters (lettres d'info) permettent bien souvent de bénéficier de réductions supplémentaires:

www.maasmechelenvillage.com
,
www.achatvip.com
,
www.fashion-demarque.com
,
www.outlet2you.com
www.vente-exclusive.be
(il faut se faire parrainer pour pouvoir y faire ses achats).

Pour des articles électroménagers ou culturels, si on souhaite acheter du neuf à prix réduit, on se rend sur les boutiques de vendeurs professionnels qui proposent leur marchandise à des prix souvent plus intéressants qu’en magasin puisqu’on supprime au moins un intermédiaire, le détaillant:

www.cdiscount.be
,
www.amazon.fr
.

Méfiance tout de même

Pour ne pas tomber dans le panneau de l’arnaque, quelques précautions s’imposent: tout d’abord, vérifier l’adresse web du site. Parfois, un simple clic sur une adresse redirige vers une autre adresse, laquelle n’a manifestement plus rien à voir avec le "magasin" visité. Cela ne veut pas dire qu’on va vous arnaquer, mais autant rester attentif. Les marques connues disposent généralement de leur nom de domaine, ce qui offre une garantie supplémentaire, même si ce n’est pas sur ces sites que les articles dégriffés sont vendus.

De même, si on peut comprendre que des fins de série soient vendues à –70%, il faut bien se rendre compte que dans de tels cas, les chances de trouver votre taille ou pointure sont limitées. Si des articles à ce prix existent dans toutes les tailles, toutes les couleurs et sont disponibles immédiatement, il est très possible qu’il s’agisse de contrefaçons.

Attention également à ne pas se laisser "bêtement" entraîner par la frénésie de l’achat et se rendre compte le lendemain que votre grande surface de quartier vend le même article 2 fois moins cher!

Les vendeurs sérieux ont tout autant que les acheteurs un grand intérêt à jouer la transparence.  Aussi, il ne faut jamais hésiter à prendre quelques minutes pour lire les conditions générales, les "qui sommes-nous?", les FAQ (foires aux questions) et autres mentions en petits caractères situées au bas de la page d’accueil. Vous y apprendrez par exemple sur l’un des sites cités ici qu’un logiciel informatique qui ne fonctionne pas ne pourra être ni échangé ni remboursé car il aura été … ouvert et dépouillé de son film plastique! Bon à savoir non?

Si un site paraît vieillot, mal foutu, qu’il ne s’appuie pas sur une base de données et qu’aucune mention légale n’y figure, méfiance. S’il n’est pas possible à la première visite de savoir qui se cache derrière le site, quel est son siège social, s’il existe un numéro d’appel ou une adresse… il sera également très difficile de retrouver le vendeur dans le cas où l’article (déjà payé bien sûr) n’est jamais livré…

Julia Limbourg

 


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?