Canibal, la machine qui avale les cannettes

De nombreuses universités françaises sont dotées de collecteurs de déchets pas comme les autres. Non seulement ils collectent, trient et compactent les bouteilles en plastique, cannettes et gobelets à café mais en plus, il permet aux étudiants de jouer au jackpot et de gagner des cadeaux.


Canibal, c'est un collecteur de déchets pas comme les autres. Il repose sur une incitation ludique au geste de tri.
Dans de nombreuses universités françaises, les étudiants l'utilisent pour recycler leur gobelet à café ou bouteille d'eau et pour jouer au jackpot!
Ils gagnent ainsi des bons d’achat. Ils peuvent également décider de reverser leurs gains à une association humanitaire.

La machine, en plus d'être ludique, est également extrêmement efficace. Elle est intégrée à une prestation logistique complète. Une connexion GPRS permet à tout moment de connaitre le taux de remplissage et de déclencher des tournées de collecte uniquement lorsqu’elle est pleine. Le recyclage est ensuite réalisé par
des entreprises locales.

650 Canettes = 1 vélo

Un collecteur Canibal collecte 300 canettes en moyenne par semaine.
A titre d'exemple, le recyclage de 650 canettes permet de fabriquer 1 vélo, 19000 canettes équivalent à 1 voiture.
Quant au plastique recyclé (PET), une bouteille permet de créer 7 cartes à puces 2 bouteilles, 1 montre ou 1 écharpe en laine polaire et 67 bouteilles d’eau 1 couette pour deux.

Les gobelets à café, pots de yaourt et cannettes peuvent également être convertis en énergie. Ainsi, une canette équivaut par exemple à 3h de télévision!

La machine Canibal permet de développer des activités dans de nombreuses régions et ainsi d’augmenter les emplois. Grâce à elle, les émissions de gaz à effet de serre sont diminuées de 60% à 95%. Le concept permet également
d’économiser 75% des dépenses d’énergie pour l’acier et jusqu'à 95% pour l’aluminium.

Depuis sa mise en place en 2001, Canibal a valorisé plus de 50 tonnes de canettes.

www.canibal.fr

Melody De Visscher


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?