80 % des Occidentaux carencés en vitamine D

Selon l’Académie de Médecine Française (AMF), près de 80 % des Occidentaux et la quasi totalité des personnes âgées seraient carencés en vitamine D. Elle recommande donc d'augmenter considérablement l'apport journalier de cette substance également appelée 'vitamine du soleil'.


Qui ne se plaint pas du manque de soleil? Figurez-vous que votre corps aussi aimerait le voir plus souvent. Et pour cause: à force de vivre sous un ciel gris, il se trouve carencé en vitamine D. Selon l’Académie de Médecine Française (AMF), près de 80% de la population occidentale et la quasi-totalité des personnes âgées serait en déficience.

Cette vitamine D est également appelée 'vitamine du soleil' car notre corps la synthétise principalement grâce aux rayonnements UVB. Pour atteindre les quantités journalières recommandées (25-30 µg), il nous faudrait 3 expositions au soleil de 15 minutes par semaine, entre 11h et 14h et d’avril à octobre. Seulement, il n'est pas facile d'atteindre ses doses recommandées sous nos latitudes. Le soleil est rarement présent et quand il l'est enfin, les dermatologues conseillent de bloquer ses rayons avec de la crème solaire pour prévenir le cancer de la peau.

Les cabines de bronzage sont-elles une solution? Non. Même si elles suffisent à synthétiser la vitamine D, elles ne laissent passer que des UVA et un taux d’UVB réduit (1% contre 5% au soleil). Elles détruisent le matériel génétique des cellules et augmentent considérablement le risque de cancer de la peau.

Et l'alimentation? Elle peut apporter une partie de nos besoins mais les sources alimentaires de vitamine D sont peu nombreuses. On la trouve dans les poissons gras comme le saumon, le hareng ou le thon. Les œufs, le lait, les boissons au soja ainsi que le foie de bœuf en contiennent également mais dans une moindre mesure. Une façon de couvrir les besoins quotidiens? Consommer une portion de 100 g de saumon.

L'idéal est de réaliser une prise de sang pour doser son taux en vitamine D. Si celui-ci est inférieur à 10 ng/ml, il convient de se supplémenter.


Enfin, si la vitamine D est si importante, c'est parce qu'en intervenant dans l’absorption du calcium et du phosphore, elle assure la robustesse du squelette humain et prévient l'ostéoporose. Chez les enfants, elle est indispensable pour une bonne croissance.

La carence provoque des douleurs musculaires, augmente le risque de fracture et serait associée à un risque plus important de maladies cardiovasculaires et de cancers.

Il nous faut donc, nous Occidentaux, remédier à cette carence pour rester en bonne santé. A noter: les végétaliens, les personnes âgées, celles souffrant d’obésité et les personnes à la peau noire, pour différentes raisons, ont encore plus de risques d'être carencés en vitamine D. Elles doivent donc être encore plus vigilantes.

Source:

www.passeportsante.net

Melody De Visscher


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?