10 idées fausses sur votre chat

Chacha le chatElégant, agile, gracieux, coquin, espiègle, parfois farouche, le chat a toujours fasciné l’homme. Il nous intrigue, nous amuse, nous attendrit, nous inspire. Animal sauvage à l’origine, le chat a conservé un caractère indépendant et des instincts de chasseur, ce qui ne l’empêche pas de ronronner sous vos caresses qu’il aimerait interminables! C’est donc sans surprise qu’ils intègrent de plus en plus de foyers et deviennent nos compagnons privilégiés. Néanmoins, notre connaissance du chat est souvent imparfaite et insuffisante.


Voici quelques idées fausses qui vous permettront de mieux comprendre votre petit compagnon.

Le chat a besoin de deux repas par jour…
FAUX. Attention à ne pas confondre besoins canins et besoins félins. Ce qui est bon pour l’un, ne l’est pas forcément pour l’autre! En effet, contrairement au chien, le chat doit pouvoir grignoter à tout moment de la journée et non se voir imposé des repas à heures fixes, ce qui pourrait provoquer des troubles du comportement.

Il vaut mieux privilégier les petits plats maison…
FAUX. Concocter de petits plats maison pour votre chat, c’est risquer de commettre des erreurs alimentaires qui pourraient nuire à sa santé. Sachez que les préparations industrielles sont ce qu’il y a de plus équilibré pour nos félins.

Un petit carré de chocolat ne peut pas lui faire de mal…
FAUX. S’il est bien une erreur à ne pas commettre, c’est de donner du chocolat à votre animal, chien ou chat d’ailleurs. Gardez à l’esprit que le chocolat, et plus précisément le cacao, est un véritable poison pour nos compagnons à quatre pattes. Quelques carrés de chocolat peuvent suffire pour entraîner, au mieux des troubles digestifs, au pire des troubles cardiaques pouvant entraîner la mort de votre animal.

La stérilisation entraîne l’obésité…
FAUX. Si la stérilisation peut effectivement favoriser la prise de poids du fait d’une diminution des dépenses physiques et de l’altération de la satiété, elle n’est pas pour autant synonyme d’obésité. Il est important de surveiller le comportement alimentaire de votre chat et, si besoin, de ne diminuer les rations après l’opération, en veillant à choisir des aliments "light" ou "pour chats stérilisés".


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?