Les paruriers de la haute couture

 © Hugo MartensCélèbres ou inconnus, les paruriers travaillent depuis longtemps au service des maisons de haute couture les plus prestigieuses mettant leurs savoir-faire à la disposition des créateurs de mode pour illuminer robes et costumes.


"Et puis les joyaux, les grands joyaux mythiques, ne se portent presque plus; ce sont des valeurs historiques, aseptisées, embaumées, coupées du corps féminin, condamnées au coffre-fort. Bref, la mode – et c’est tout dire – ne connaît plus le joyau, mais seulement le bijou", écrivait Roland Barthes.

Les paruriers

Ce terme "parurier" choisi pour titre de l’exposition proposée par Grand-Hornu Images recouvrait principalement les "métiers d’arts" tel le brodeur, le plumassier, le boutonnier ou le bottier mais incluait également le fabricant de bijoux fantaisie, devenu rapidement le "bijou de couture".

Ces ateliers de paruriers sont à considérer comme un vivier de créations foisonnantes où puisaient tout à la fois rédactrices de magazines, photographes de mode fabricants de textiles ou stylistes en vogue.

Il n’était pas rare non plus d’y rencontrer des clientes célèbres venir se faire à "façon" quelques parures somptueuses pour des soirées restées légendaires, tant ces dernières avaient conscience du talent et du génie de ces artisans.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?