Le soutien-gorge, de A à G

Soutien-gorge8 femmes sur 10 ne portent pas la bonne taille de soutien-gorge! Tant qu’à investir dans un bout de dentelle, autant qu’il apporte le maintien et le galbe voulus! Et ne choisissez pas une plus petite taille dans l’espoir de resserrer vos rotoplots. Ça ne met rien en valeur et ça donne surtout une impression pas du tout naturelle de 2 boules de pétanques visées sur le buste!


De même, inutile de prendre la taille au-dessus pour être à l’aise: les seins ne seront alors pas suffisamment maintenus.

Je porte la mauvaise taille?

Dans l’affirmative à au moins une des questions suivantes, la sanction est sans appel : oui, vous portez la mauvaise taille! 

  • le soir, votre peau "marque"-t-elle le contour de votre soutien? 
  • les bonnets plissent-ils sur votre poitrine? 
  • les bretelles glissent ou laissent des marques? 
  • vous ressentez une gêne au niveau des baleines? 
  • le dos de votre soutien remonte sur vos omoplates?

Biologie de base

Un soutien-gorge doit être adapté à vos formes. Confort et maintien sont essentiels. Car les seins ne peuvent compter sur aucun muscle pour contrecarrer les lois de la pesanteur. Ils sont constitués de tissus mous: c’est pourquoi ils ont besoin d’être maintenus de l’extérieur. Et ce, quelle que soit leur taille.

Dans certains cas, le poids des seins entraîne même des douleurs de dos. De plus, la peau qui entoure les seins est très fragile. Il ne faut pas hésiter à l’hydrater voire, avec l’âge, à utiliser un produit adapté pour conserver la fermeté et la tonicité de cette zone.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?