Un guide pour devenir locavore

Après les carnivores et les herbivores, les... locavores! Les locavores constituent une espèce en voie d'apparition, qui a la particularité de s'alimenter dans un rayon de quelques dizaines kilomètres - voire environ 200 kilomètres maximum - autour de sa tanière.


Un locavore est donc quelqu'un qui consomme des produits locaux, alimentaires pour l'essentiel. Consommer local permet en effet d'épargner l'environnement en ne multipliant pas les transports en avion ou en bateau, d'opter pour des produits locaux donc de saison et frais, de varier les goûts, de soutenir l'économie et les producteurs de proximité et même de susciter des rencontres étonnantes.

Car lorsque vous aller acheter votre fromage à la ferme d'à côté, vous tisser certainement plus de liens qu'au supermarché. Et vous pouvez parfois faire des découvertes surprenantes, qu'il s'agisse des produits ou des producteurs.

La consommation locale a pourtant ses détracteurs. Cela relève du nationalisme, dirons certains, oubliant un peu vite que le principe est de consommer auprès de producteurs proches, ce qui ne signifie pas qu'ils doivent être du même pays. Ainsi, un habitant de Mons pourrait fort bien se ravitailler auprès de cultivateurs du Nord de la France.

Evidemment, la consommation de bananes est assez problématique pour les locavores. Et c'est une autre critique qui leur est alors adressée : consommer local est une "idiotie antiglobalisation".

Quoiqu'il en soit, s'efforcer de consommer plus local, de s'approvisionner auprès de producteurs de la région, reste à coup sûr une bonne idée. Et pour vous aider dans cette démarche, les éditions Eyrolles viennent de sortir le "

Guide du locavore, pour mieux consommer local
".


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?