Première: le Plan piéton bruxellois

La Région bruxelloise lance une première en Belgique avec le premier Plan piéton. Concrètement, cela signifie que Bruxelles évoluera progressivement vers une Région dans laquelle le piéton occupe une place centrale. Au programme: un réaménagement des infrastructures pour une ville plus verte.


Le Plan piéton? C'est une première en Belgique et même dans le monde car un tel plan est rarement mis en œuvre. La Région bruxelloise, elle, a décidé de faire le pas. Le gouvernement bruxellois l'a déjà approuvé en première lecture. Une phase de consultation est maintenant lancée avec la Commission Régionale de Mobilité, les communes, le Conseil Economique et Social et la Commission Régionale de Développement au sujet du plan.

Concrètement, le Plan piéton signifie que la Région bruxelloise évoluera progressivement vers une Région dans laquelle le piéton occupe une place centrale. A terme, les habitants de la capitale se rendront plus souvent au travail, à l'école, dans les commerces et sur les lieux de leurs loisirs à pied.
Pour y arriver, il convient de réaménager le territoire en un réseau dense de routes avec des distances courtes, des traversées et le moins d'obstacles et de détours possibles. La qualité des trottoirs sera améliorée et les espaces publics tiendront compte des besoins des personnes à mobilité réduite.

D'après Bruno De Lille, secrétaire d'Etat bruxellois à la Mobilité, la marche offre de nombreux avantages qui peuvent répondre aux grands défis bruxellois tels que les problèmes de mobilité, la croissance démographique et la pollution de l'air. Celui qui multiplie les actions pour une mobilité verte à Bruxelles ajoute que "La marche n'est pas seulement distrayante et bonne pour la santé. En marchant, vous croiserez peut-être un vieil ami, vous découvrirez une nouvelle place avec de chouettes terrasses ou vous apercevrez peut-être par hasard en vitrine ces chaussures introuvables. La marche est aussi vieille que la rue mais elle est également l'avenir de la rue."

Actuellement, la marche constitue 32 pour cent de tous les déplacements en région bruxelloise. L'objectif du Plan piéton est d’arriver à 35 pour cent d'ici 2020 et à 40 pour cent d'ici 2040.

Melody De Visscher


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?