Le contrôle technique est essentiel pour la sécurité routière

La date inscrite sur la vignette vous permet de savoir si vous devez passer prochainement le contrôle technique. Il serait sans doute judicieux de partir dès maintenant à la recherche d’un centre, car la réforme programmée pour l’année 2018 aura un impact significatif sur le coût au vu des premières constatations.


Les centres effectueront une vérification plus pointilleuse

Vous devriez chercher un établissement susceptible de proposer un contrôle technique pas cher, car le coût sera différent l’année prochaine. Cette situation est expliquée par la profonde modification qui est attendue pour le mois de Mai 2018. En effet, les autorités ont décidé de rendre les vérifications beaucoup plus complexes, cela se traduira donc par une expertise quatre fois plus minutieuse. Plus de 400 points sont étudiés sous toutes les coutures contre 124 aujourd’hui. Si vous attendez l’année prochaine, votre voiture pourrait être recalée alors que la facture sera beaucoup plus salée, d’où l’intérêt de chercher immédiatement un centre.

Une lutte drastique contre la pollution avec une nouvelle vérification

Il faut noter que cette réforme du contrôle technique s’avère être bénéfique pour deux critères. Le premier s’articule autour de la sécurité routière, une voiture défaillante pourrait être à l’origine d’un accident plus ou moins grave. De ce fait, les établissements se pencheront sur des problèmes critiques qui pourraient nuire à la sécurité d’autrui. Avec ce procédé, il y a de grandes chances pour que les voitures soient nombreuses l’année prochaine à être inscrites sur la liste de la seconde visite. En parallèle, cette réforme est nécessaire pour la pollution, car les mauvaises élèves seront également pointées du doigt. Depuis quelques années, le gouvernement tente diverses mesures pour limiter au maximum l’impact.

Le contrôle technique met à l’honneur plus de 400 vérifications

Il suffit d’un pic de pollution dans une grande ville pour que plusieurs mesures voient le jour avec notamment une réduction de la limitation de vitesse. Ce nouveau contrôle technique aura la particularité de vérifier les émissions concernant les particules fines. Il est important de signifier que cela n’est pas effectué pour l’instant. Dans tous les cas, les automobilistes devront mettre la main à la poche, car, avec plus de 400 points de contrôle, la durée de la visite sera beaucoup plus longue. Les centres qui fixent librement les tarifs auront tendance à les tirer vers le haut. Impossible de connaître l’impact, mais il serait judicieux de rechercher dès maintenant un établissement qui propose un contrôle technique pas cher.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?