GSM et savoir-vivre

Quinze ans déjà qu'ils sont entrés dans nos vies! Qu'ils s'invitent au restaurant, en réunion ou en soirée chez des amis, pour beaucoup le téléphone mobile a créé de mauvaises manies, voire un manque total de savoir-vivre.


Le mobile, s'il a apporté un confort supplémentaire dans nos vies, a sans aucun doute  également introduit de mauvaises manies. Nombreux sont ceux en effet qui téléphonent n'importe où, même là où ça peut gêner. Ainsi il a fallu établir de nouvelles règles un peu partout. En classe, au cinéma, au théâtre, à l'église, dans les musées, les expos... ils sont interdits, question de respect. A l'hôpital, en voiture, en avion... également interdits, question de sécurité. Il y a ceux qui respectent ces interdictions et puis les autres, qu'il faut sans cesse rappeler à l'ordre.

Il y a les situations où chacun est libre de faire comme il veut, où l'utilisation ou non du GSM tient plutôt du savoir-vivre. Dans les transports en commun, au restaurant au milieu d'un dîner romantique, en soirée chez des amis, à la caisse du supermarché... Il y a ceux qui, poliment, remettent l'appel à plus tard puis les autres... qui répondent, nullement conscients ou honteux de cette impolitesse.

Ces dernières années, les impolis ont encore plus d'opportunités de l'être. Les téléphones mobiles se sont en effet dotés de nouvelles fonctions comme la photographie, la musique, l'agenda, les jeux, l'internet... à tel point qu'il est possible de ne plus les quitter des yeux de la journée et la soirée. Pour certains, cela tourne à l'obsession...

Le savoir-vivre de base

Pour garder de bonnes relations avec son entourage, un brin d'autodiscipline s'impose. C'est ce qu'on appelle le "savoir-vivre mobile".

La première des règles de politesse mobile est de mettre l'appareil en mode vibreur ou silencieux dans les lieux où son utilisation peut être dérangeante pour les autres.

Ensuite, il s'agit de ne pas répondre aux appels n'importe où et n'importe quand. Une soirée entre amis? Si une autre connaissance vous appelle à ce moment-là, expliquez-lui que vous êtes occupé et que vous le rappellerez plus tard. Mieux: ne répondez pas. Si c'est urgent, la personne laissera un message sur votre messagerie.

Respectez les interdictions de téléphoner, de photographier et de filmer dans les lieux publics. Aussi, ne prenez pas de photos dans une situation où vous n'aimeriez pas être photographié.

Evitez de tenter les voleurs en laissant votre GSM en évidence dans les lieux publics, dans votre poche ou votre sac. Même combat dans les transports en commun.

Les règles de sécurité

Appliquez les recommandations des experts sanitaires. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et les experts consultés par les pouvoirs publics indiquent qu’aucun danger n’a été constaté pour les utilisateurs de téléphone mobile. Ceci dit, ils demandent la poursuite des recherches scientifiques...

Dans l’attente des résultats des études en cours, ils donnent des conseils permettant à chacun de réduire son exposition aux ondes radio. Cela consiste à utiliser une oreillette (ou un kit piéton) le plus souvent possible. Il est également conseillé de préférer les zones où la réception est de bonne qualité pour passer ses appels. Loin des antennes GSM, votre mobile doit fonctionner à sa puissance maximale pour capter un peu de réseau. C'est mauvais.

Autre conseil de précaution : évitez de téléphoner quand vous êtes en mouvement, que ce soit à pied ou en voiture. Pourquoi ? Lorsque vous bougez, vous forcez votre téléphone à fonctionner à plein régime pour capter les antennes. Pour les mêmes raisons, téléphonez à l’air libre plutôt qu’enfermés.

Enfin, ne téléphonez pas au volant. Il est prouvé que, kit mains libres ou pas, téléphoner au volant accroît le risque d’accidents de la route. Cela concerne aussi les fonctions SMS, e-mail et multimédia. Gardez toujours les deux yeux sur la route.


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?