Besoin de faire ceinture? Vendez votre voiture!

Une voiture, ça coûte cher. L'achat, l'assurance, la taxe de mise en circulation, le carburant, l'entretien... On s'en plaint bien assez souvent.
Et si vous faisiez des économies? Il paraît que se passer d'une voiture, c'est gagner en qualité de vie...


En 211, plus de 565 voitures ont été immatriculées sur notre territoire. C'est 18. unités de plus que l'année d'avant. Aujourd'hui, cela signifie 5,47 millions de voitures en Belgique. C'est plus d'un Belge sur deux au volant!

A l'heure où on parle de mobilité douce pour diminuer le réchauffement climatique, le Belge peut mieux faire. Il semble ne pas comprendre que laisser tomber le véhicule est également dans son intérêt.

En effet, abandonner son véhicule personnel, c'est dire au revoir à un tas de soucis. D'abord financiers: saviez-vous que votre titine vous coûte en moyenne 3.752 euros par an? En optant pour un autre moyen de transport, finis les tracas d’entretien, les petites pannes et réparations, le contrôle technique, les amendes routières ou de parking... D'autant plus qu'en échange, vous bénéficiez de réductions d'impôts, d'éco chèques et autres avantages pécuniaires. La Région de Bruxelles-Capitale, par exemple, récompense les Bruxellois qui remettent leur plaque d'immatriculation en leur offrant un abonnement pour les transports en commun ou une prime vélo de 55 euros.

Ensuite, il y a l'argument pratique. Si avant, la voiture c'était la liberté de se déplacer partout, aujourd'hui ce n'est plus pareil. Tourner un quart d'heure pour trouver une place où se garer en rentrant chez soi, perdre son temps dans les embouteillages... vous connaissez? Et bien ce sera de l'histoire ancienne!

Autre avantage: la santé. Souvenez-vous du temps où vous n'aviez pas le permis. N'étiez-vous pas plus athlétique et en forme à l'époque? Marcher, rouler à vélo ou même faire du roller, ça va non seulement vous re-muscler mais également booster votre système cardio-vasculaire.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?