Les bourses en quête d'équilibre

Les bourses ont continué à céder du terrain. En Amérique, les résultats des entreprises ont suffisamment pu contrebalancer l’inflation persistante et la crainte de hausse des taux d’intérêt. Nous estimons que les bourses cherchent actuellement leur équilibre pour ensuite se redresser.



A l’instar des semaines précédentes, les marchés d’actions ont eu du fil à retordre la semaine dernière. Notamment en Europe, où les indices ont dû céder un peu plus de 2%. La bourse américaine s’est par contre mieux tirée d’affaire. Cette meilleure performance des bourses américaines résulte en grande partie des chiffres assez satisfaisants publiés par les entreprises américaines. Certaines sociétés ont même osé avancer des prévisions. Ce qui, il y a peu, n’était pas évident !

Les résultats étaient suffisants que pour faire contrepoids à la menace inflationniste et de hausse des taux. Nous pensons que ces craintes sont déjà en grande partie intégrées par les marchés boursiers aux Etats-Unis. Selon nous, il n’est pas exclu qu’en fin d’année les craintes inflationnistes et de hausse de taux s’estompent quelque peu. En outre, le cours du baril fait marche arrière et nous sommes persuadés que la croissance de l’économie américaine se refroidira quelque peu l’an prochain.

Les mois de septembre et octobre, considérés traditionnellement comme faibles, sont révolus. Nous pensons dès lors que les bourses cherchent à trouver une bonne base d’appui. Aussi, nous tablons sur une assez bonne fin d’année. Vous pouvez progressivement vous mettre en quête d’opportunités d’achat. Nous mettons en évidence les résultats des grandes sociétés américaines Altria, General Electric, Honeywell, Intel et United Technologies. Ces valeurs sont à considérer comme des investissements, en dollar, de "bon père de famille".

Un article de L'investisseur (25 octobre 2005) L'Investisseur, pas besoin d'en savoir plus


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?