Bourse: la roue tourne

La roue tourneLa morosité ambiante des dernières semaines, voire mois passés, a fait place à une légère euphorie boursière. Le climat boursier s’est totalement délié en quelques semaines. L’occasion de vérifier à nouveau la sagesse d’un vieil adage boursier : osez acheter à contre-courant.



Le spectre d’un ralentissement économique marqué et d’une inflation galopante semble s’être évanoui. Les chiffres économiques américains indiquent certes un ralentissement économique, mais sans que l’on puisse parler de récession. Les prix à la consommation d’avril montrent également que l’inflation n’est pas aussi débridée qu’il n’y paraissait. Ces deux facteurs ont stimulé une réelle embellie. Les principaux indices, tant en Europe qu’à New York, ont gagné en moyenne 2%. Une belle hausse unanime, qui nous donne pleine confiance pour l’avenir.

Rien n’est donc immuable en bourse, la preuve, ce renversement de situation en l’espace d’une semaine. En témoigne aussi la réaction à la publication de plusieurs chiffres macroéconomiques et résultats d’entreprise. Ce qui confirme encore la sagesse de l’adage qui recommande d’oser acheter lorsque le climat est moins bon. Bien qu’une pause serait la bienvenue après le rebond de la semaine dernière, nous soutenons toujours que la tendance à la hausse demeure intacte. Les entreprises commencent d’ailleurs à être récompensées des bons résultats du premier trimestre. Certains secteurs sont encore à la traîne dont le secteur des télécoms. Du coup, notre achat de la semaine est Telefonica.

Le billet vert a également poursuivi son redressement. Le dollar américain a notamment profité de la polémique autour de la Constitution européenne pour regagner du terrain. Mais ce regain de faveur pour la devise était déjà dans l’air du temps, et nous prévoyons que le redressement se poursuivra.


Un article de L’investisseur (24 mai 2005) L'Investisseur, pas besoin d'en savoir plus


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?