Actions de croissance et actions de rendement

 En matière de placements en titres, on peut distinguer des "valeurs de croissance" et des "valeurs de rendement". Les premières apportent peu de revenus (du moins dans un premier temps) mais leur capital a des chances d'augmenter de façon substantielle. Les secondes apportent un revenu élevé et régulier, mais elles montent normalement de
façon moindre.





Il existe des actions de croissance et des actions de rendement. Il existe aussi des sicav de croissance (dont le portefeuille est ordinairement composé d'actions de croissance) et des sicav de rendement (rassemblant des actions de rendement et des obligations).


La fortune sourit aux audacieux

Les gens qui investissent dans les actions de croissance (éventuellement par l'intermédiaire de sicav) ont un "profil" plus audacieux que les autres. Ceux qui visent les actions de rendement recherchent plutôt la sécurité et ont pour objectif de "vivre de leurs rentes".

Un vieil adage boursier dit : "A gros gains, gros risques". Les cours des valeurs de croissance fluctuent fortement. Si l'on achète à un moment où la Bourse est mauvaise, on peut perdre beaucoup d'argent avec les actions de sociétés qui augmentent pourtant rapidement leurs bénéfices et arrondissent de façon accélérée leurs avoirs.


Chaque âge a ses plaisirs

L'audace étant l'apanage de la jeunesse, les valeurs de croissance conviennent parfaitement aux personnes dans la vie active, c'est-à-dire après les études et avant la retraite. Ces hommes et ces femmes n'ont pas besoin de revenus de titres, car ils gagnent de l'argent par leur activité professionnelle. Mieux vaut pour eux viser le capital plutôt qu'intérêts ou dividendes. En l'arrondissant le plus possible par des actions de croissance bien choisies et bien réparties, ils finissent par être à la tête d'un patrimoine important lorsqu'ils arrivent à l'âge de la pension.

Ce capital, ils le replacent alors en valeurs de rendement, car la pension légale n'est pas bien grasse et, au 3e âge, on a besoin de rentrées supplémentaires. Et pourquoi ne pas assurer une transition progressive, tenant compte du fait que même la force de l'âge a besoin de quelque sécurité, et que même la retraite n'empêche pas toute audace ?

Une méthode américaine portant sur la planification financière d'une vie d'homme est la suivante : investissez en valeurs de rendement un pourcentage de vos économies égal à votre âge (par exemple 20% si vous avez 20 ans), et le reste en valeurs de croissance (80% dans ce cas).

Lorsque vous aurez 60 ans, vous consacrerez 60% - une majorité - aux valeurs de rendement, et vous limiterez à 40% les valeurs de croissance. Et ainsi de suite jusqu'à... 100 ans (pourquoi pas ?).


Comment les identifier ?

Mais comment savoir qu'une valeur est de croissance ou de rendement ? Selon l'Association nationale des clubs d'investissement américains, la société représentée par une action de croissance est celle dont le chiffre d'affaires augmente de 15% au moins par an, le bénéfice net de 20% au moins et le cours de 15% minimum. Cela en moyenne sur une période de 5 ans.

Quant aux actions dignes d'être appelées "de rendement", elles doivent distribuer un dividende annuel assurant un rendement du capital égal ou supérieur à celui d'une obligation d'Etat d'une durée de 10 ans.

Comme la fiscalité est devenue de nos jours un critère de choix important, il faut noter que la comparaison entre les valeurs de croissance et les valeurs de rendement est un peu faussée en Belgique par le fait que les revenus sont taxables (à raison de 25% de précompte mobilier pour les actions) tandis que les plus-values en capital ne le sont pas.


Adresse utile

Association des Investisseurs actifs (INVESTA), asbl
Palais de la Bourse - 1000 Bruxelles
Tél. 02.509.12.05 - fax 02/513 38 14
E-mail : investa@tiscali.be

Le non-initié pourra trouver auprès de cet organisme résultant de la fusion récente entre l'Association européenne des investisseurs individuels et la Fédération belge des clubs d'investissement tous conseils utiles et désintéressés sur les stratégies d'investissement en actions de croissance ou de rendement.


Dominique Demain

Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?