Olivier Marquet (Triodos) fait rimer rentable avec durable

Triodos est la banque de référence en matière d'investissement éthique. Elle propose différent produits de placement qui garantissent un rendement financier, bien sûr, mais aussi social et environnemental. Olivier Marquet, son directeur, répond à nos questions.


Quel type de placements propose Triodos ?

Chez Triodos, tous les produits sont socialement responsables et durables. Qu’il s’agisse des comptes d’épargne ou à terme, des fonds de placements - en actions, en obligations ou en PME pionnières sur le terrain de la durabilité - ou encore des certificats d’actions de la Banque Triodos, comparables à une action mais non cotés en Bourse, pour évacuer spéculation et volatilité, et sans droit de vote direct, pour garantir notre indépendance.

Même nos services de "personal banking" et de "private banking" sont durables. Autrement dit, le durable n’est pas chez nous une niche mais la raison d’être. De même, tous les crédits que nous octroyons doivent avoir une plus-value environnementale, sociale ou culturelle. Le client qui nous confie son épargne est donc certain que celle-ci ira uniquement à des projets durables.

Quelle est la différence avec les produits de placement classiques ?

Chez Triodos, les critères financiers sont croisés avec des critères de durabilité. Nous évitons donc les activités et les entreprises nocives pour l’homme ou pour la planète. Mais nous appliquons en plus des critères positifs qui privilégient un développement durable.

Sur

www.triodos.be
et via notre magazine "La couleur de l’argent", nous tenons nos clients informés des crédits que nous octroyons et de l’évolution de notre univers d’investissement. En toute transparence.

Comment est faite la sélection des actions investies ?

La sélection durable des entreprises est assurée par l’équipe de recherche de Triodos Investment Management. Nos spécialistes en sélection durable utilisent entre autres les données de Sustainalytics, un bureau de recherche disposant d’un réseau mondial d’experts en durabilité. En résumé, nous retenons dans chaque secteur les 50 % d’entreprises qui affichent le meilleur score de durabilité, score obtenu en croisant des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance. Sont ensuite exclues les entreprises impliquées dans des activités hypothéquant le développement d’une société durable.

Entre autres motifs d’exclusion : l’énergie nucléaire, le non-respect des droits du travail et des droits de l’homme, l’emploi de substances nocives pour l’environnement, etc.

Est-ce que l'on perd de l'argent par rapport aux placements classiques ?

Non, de nombreuses études indépendantes ont démontré que, sur la durée, durable et socialement responsable rimaient avec rentable. Le choix du durable ne pénalise pas le rendement et c’est bien pour cette raison que la demande pour ces placements ne fait qu’augmenter, chez les particuliers comme chez les professionnels d’ailleurs. Mais il y a plus : à rendement égal, en canalisant les moyens sur des entreprises sélectionnées pour leur durabilité, vous contribuez à construire un monde porteur d’avenir pour nous-mêmes, nos enfants et nos petits-enfants.

Les produits de placement de Triodos présentent-ils plus de risques ?

Certainement pas. J’ajoute que, si l’on parle des risques au sens large, l’investissement durable présente l’avantage d’éviter les activités destructrices pour l’homme ou la planète. Ce n’est pas un détail.

A partir de quel montant peut-on investir dans les produits de Triodos ?

Il n’y a pas de montant minimal requis pour les fonds de placement, ni pour les certificats d’actions. Une unité suffit. En ce qui concerne les comptes d’épargne, pas de montant minimal sauf pour le compte d’épargne Plus (à partir de 3.500 euros). Pour les comptes à terme, le minimum est de 2.500 euros.

La politique d’investissement de Triodos est décrite en détails

sur son site
.

Photo : Triodos


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?