Faillite ou pas?

Compteur de faillitesDe juillet 2008 à mai 2009, chaque semaine, environ 150 entreprises ont fait faillite. C'est beaucoup. Un site web offre gracieusement une information sur les faillites en Belgique à partir de juillet 2008. Une information utile pour les entreprises qui souhaiteraient récupérer une partie de leur argent.


Ce site

www.failliteoupas.be
a été lancé par D&B, chef de file mondial des fournisseurs d’informations d’entreprise globales. Il permet ainsi de contrôler rapidement si des partenaires professionnels ont fait faillite entre le 1er juillet 2008 et aujourd’hui et de connaître, le cas échéant, le lieu de liquidation. D&B rassemble chaque jour tous les jugements des tribunaux afin d’alimenter ce site web.

Danny Vanden Herrewegen, Managing Director de D&B, explique l’importance du mini-site: Sur www.failliteoupas.be, les entrepreneurs peuvent chercher eux-mêmes en quelques secondes quelles entreprises ont fait faillite au cours des 11 derniers mois. Cette année, il y en a eu environ 150 chaque semaine. Le mini-site augmente les chances des entreprises de récupérer au moins une partie de leur argent auprès d’une entreprise en faillite. Le site précise, pour chaque faillite, quel curateur est en charge du dossier. Les entreprises sont par conséquent en mesure de contacter rapidement la personne adéquate pour verser leurs factures au  dossier.

La recherche peut s'effectuer via le nom de l'entreprise, son adresse, son numéro d'entreprise ou par secteur.

Compteur de faillites

Le compteur de faillites enregistre de nouveaux cas tous les jours
Pour vérifier si une entreprise a récemment fait faillite, il suffit de saisir un nom d’entreprise ou un numéro de TVA dans le champ de recherche. Le résultat s’affiche immédiatement. Il y a 2 options.

  • Soit l’entreprise n’a pas fait faillite entre la mi-2008 et maintenant. Le visiteur voit alors apparaître la réponse Nous n’avons heureusement rien trouvé!
  • Soit l’entreprise a effectivement fait faillite et le visiteur peut voir la date de la faillite ainsi que le tribunal ou le réviseur qui s’en occupe.

Bien entendu, ce site est un "produit d'appel" et la société éditrice propose ses services aux entreprises qui souhaitent en savoir plus sur leurs fournisseurs, clients, partenaires, ou trouver de nouveaux prospects.

Robert Derumes

 


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?