Etes-vous trop fidèle à votre banque?

Liasse de billetsC’est ce que pense l’association de consommateurs Test Achats. Celle-ci constate par exemple que 67% des Belges ont tenté de négocier leur crédit hypothécaire mais dans le même temps, 4 Belges sur 10 ont accepté de se voir imposer une assurance habitation proposée par le prêteur. Par ailleurs, 1 Belge sur 2 a accepté une domiciliation de son salaire et plus de 50%, une assurance vie.


Malheureusement, cette plaie des produits annexes coûte cher au consommateur car ces produits non comparés et "non choisis" sont souvent plus chers auprès des grandes banques que les Maître-Achats désignés par Test Achats.

Cette enquête a notamment été menée auprès de 1.000 Belges et 1.200 membres de Test Achats. Le questionnaire couvrait 5 domaines:

  • Immobilier : possédez-vous un ou plusieurs biens immobiliers, comptez-vous en acquérir, que pensez-vous qu’il arrivera aux prix de l’immobilier dans les années à venir…
  • Crédits : crédits à la consommation, emprunts hypothécaires : combien, dans quel but, souscrit(s) chez quel(s) prêteur(s), à quelles conditions…
  • Assurances : quelles assurances avez-vous, où les avez-vous souscrites, et pourquoi…
  • Epargne/ investissements : mettez-vous de l’argent de côté régulièrement, combien, l’investissez-vous et comment…
  • Héritage et succession : y avez-vous déjà songé ou pris des mesures concrètes…

Souvent propriétaires

Près de ¾ des Belges possèdent leur maison ou leur appartement. 58 % des Belges ne sont pas propriétaires de leur habitation et envisagent d’acheter un appartement ou une maison dans les années à venir. 44 % des Belges ont un crédit hypothécaire en cours. 6 Belges sur 10 ont opté pour un taux fixe, qui s’élève en moyenne à 4,69 %. Généralement, le prêt s’étale sur 20 ans. 67 % des Belges disent avoir essayé de négocier les conditions de leur emprunt, et y être parvenu dans 9 cas sur 10. Parmi ceux qui n’ont pas tenté leur chance, on retrouve beaucoup de gens qui estiment être en situation financière difficile. De manière générale, plus leur situation est meilleure, plus les gens essaient de négocier.

Pour obtenir de bonnes conditions, les consommateurs n’ont souvent d’autre choix que d’acheter toute une série de produits annexes proposés par l’institution financière. Ainsi, au terme des négociations, 1 Belge sur 4 a contracté une assurance habitation et plus de 1 sur 2 (53%) a accepté de souscrire une assurance-vie auprès du prêteur ou a signé une domiciliation de salaire (50%). Au final, le consommateur est souvent perdant car dans les grandes banques, ces produits coûtent souvent plus cher que les Maîtres-Achats établis par Test-Achats. 


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?