Gel, dégâts dans la maison et assurances

 L'hiver peut causer de gros dégâts dans une maison. Qu'il gèle ou qu'il dégèle ! Les assureurs ne sont pas près d'oublier les hivers particulièrement rigoureux de 1978-1979, 1984-1985 et 1996-1997. Mais que prend donc en charge l'assurance ?


Les contrats d'assurance "multi-risques habitation" comportent généralement un volet "dégâts des eaux" dont la portée exacte peut varier d'une compagnie à l'autre.

Ces contrats couvrent généralement les dégâts aux biens résultant d'une infiltration par le toit ou d'une fuite ou rupture de canalisation d'eau. L'assurance prend donc en charge les dommages relatifs aux tapis, papiers peints, parquets,... Elle intervient également dans les frais de sauvegarde encourus dans le but d'éviter le sinistre ou d'en limiter les conséquences, tel que prescrit tant par la loi que par les contrats.

L'assuré est en effet tenu de prendre le plus rapidement possible les mesures nécessaires pour limiter les frais. L'assurance peut également, si le contrat prévoit cette garantie et si cette intervention s'avère nécessaire, prendre en charge les frais de localisation de la fuite qui peuvent se révéler considérables de nos jours où l'on considère que les conduites apparentes sont moins esthétiques que les tuyaux encastrés. Il faut alors procéder au percement et à la remise en état consécutive des sols, plafonds et murs pour détecter la canalisation en cause.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?