Faire face aux dommages causés par les intempéries

Dégats des eaux en raison d'intempériesComment réagir lorsque vous êtes victime d'intempéries ? Faut-il qu'il y ait "calamité" naturelle pour être dédommagé ? Assuralia, l’union professionnelle des entreprises d’assurances, fait le point.


Depuis le 1er mars 2007, tous les contrats d’assurance incendie couvrant des risques simples - notamment les habitations et petits commerces - sont obligatoirement étendus aux calamités naturelles définies par la loi, en particulier les inondations et tremblements de terre.

Ces garanties sont acquises sans qu’une reconnaissance de l’état de calamité ne soit nécessaire et, pour ce qui est des inondations, sans seuil minimum de précipitations. De ce fait, les dommages aux bâtiments et à leur contenu sont essentiellement pris en charge par les entreprises d’assurances.

L’appel que les autorités des communes sinistrées feraient en vue d’obtenir une reconnaissance au titre de calamité publique et d’éventuelles interventions financières du fonds des calamités ne concerne donc que le surplus. C’est dans ce contexte spécifique qu’interviennent des éléments scientifiques destinés à constater le caractère exceptionnel des événements en question. 

Quelques recommandations d'Assuralia :

  • prendre les mesures de sauvegarde indiquées pour limiter les dommages; 
  • prendre contact le plus rapidement possible avec son assureur qui pourra fournir son assistance face aux événements et enclencher le règlement du sinistre; 
  • prendre des photos et réunir les documents utiles pour établir l’ampleur des dommages; 
  • obtenir des devis pour les travaux de remise en état ou de remplacement des biens sinistrés.

Le site web d'Assuralia : www.assuralia.be

Robert Derumes

A lire aussi...

        

Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?