Branche 23, accrochez-vous!

 Les spécialistes des assurances aiment évoquer la branche 23 d'un air entendu. Mais qu'entend-on exactement par "branche 23" ? Celle-ci est-elle une solution pour des investisseurs ?



En jargon d'assureur, les classiques assurances en cas de vie relèvent de la "branche 21". D'autres produits sont apparus comme cette "branche 23", des contrats d'assurances vie liés à des fonds d'investissements.

Plus question ici de taux d'intérêt garanti. La prime ou le versement est investi dans un ou plusieurs fonds d'investissement. Ce n'est plus l'assureur qui prend un risque mais bien l'investisseur. En contrepartie, il reçoit la performance totale de son investissement. Quant à l'assureur, il est tenu à une obligation non de résultat mais bien de moyen : gérer les fonds en "bon père de famille". S'il y a risque, il est limité par la diversification des placements et la dilution de ce risque, notamment à travers un investissement dans plusieurs pays.

Risque

Le rendement final de la "branche 23" dépend donc des marchés financiers (actions, obligations et/ou liquidités) dans lesquels les fonds ont été investis. Plus le rendement est susceptible d'être élevé (parce qu'il s'agit d'un placement en actions par exemple), plus le risque y afférent est important.

L'investisseur peut aisément suivre le succès de son investissement puisque les journaux publient mensuellement et trimestriellement les performances des fonds de la branche 23 par catégorie de fonds identiques.

Ces fonds ne sont pas soumis aux taxes boursières à l'entrée ou à la sortie. Les plus values capitalisées ne sont ni soumises au précompte mobilier ni imposables à l'impôt des personnes physiques (IPP). On relèvera également que les sociétés peuvent déduire fiscalement l'assurance de groupe reliée à un produit de la branche 23.

N'oublions pas qu'il s'agit au départ d'une assurance : elle remplira son rôle, à savoir : garantir à l'investisseur que le paiement du capital sera effectué auprès du(des) bénéficiaire(s)

Philippe Allard
    

Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?