Assurances voiture: un système opaque

Accident de voitureAprès la suppression – exigée par la Commission européenne - du système de bonus malus obligatoire et identique pour toutes les compagnies – les assureurs tentent d’attirer chez eux (ou de conserver) les "bons risques", c’est-à-dire les conducteurs commettant le moins d’accidents en défaut, et éliminer autant que possible les "mauvais risques", à savoir, les conducteurs "présumés susceptibles" d’occasionner davantage de sinistres, les jeunes et les personnes âgées notamment.


Selon Test-Achats, les différents systèmes mis en place ces derniers mois par les compagnies d’assurance pour "récompenser" les bons conducteurs sont tout, sauf transparents.

L’ancien…

Les assureurs appliquaient tous, jusqu’à l’année dernière, un système identique et obligatoire de bonus malus basé sur une échelle de 0 (risque le plus faible) à 22 (risque le plus élevé), chaque degré correspondant à un certain pourcentage de la prime: le plus souvent, 54% aux niveaux 2, 1 et 0; 200% au niveau 22. Le nouvel assuré entrait au niveau 11 (85% de la prime) et descendait d’un degré par année d’assurance, qu’il soit ou non responsable d’un sinistre. Pour chaque année avec sinistre(s), l’assuré montait de 5 degrés par sinistre.

… et le nouveau

Depuis le 1er janvier 2004, les compagnies peuvent moduler complètement leurs tarifs à leur guise. Elles ont toutefois conservé la philosophie du bonus malus généralisé, mais avec souvent différents accommodements visant donc à privilégier les "bons" risques au détriment des "mauvais". Elles ont notamment inventé différentes formules visant à neutraliser dans une plus ou moins grande mesure les conséquences financières d’un ou de plusieurs accidents provoqués par un "bon" conducteur (ces "cadeaux" sont le plus souvent retirés à l’assuré dont l’accident a été causé en état d’ivresse ou d’intoxication alcoolique, en cas de délit de fuite ou de conduite sans permis,…).

Il existe 3 grands types d’avantages "bons conducteurs": le bonus type "Joker", les degrés négatifs et la réduction de prime. Mais quasi chaque compagnie applique son système propre, qui est parfois une combinaison de deux avantages.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?