Signale la violence

La campagne de sensibilisation contre les crimes de haine, lancée au mois de juin 2012 par la Région de Bruxelles-Capitale, connaît une suite. Des affiches chocs seront visibles en rue et le site internet signalelaviolence.be restera accessible jusqu'au 16 janvier 2013.


"Quand on sera grand, tu les laisseras nous traiter de sale pute? Quand on sera grand, tu les laisseras nous traiter de PD ? Quand on sera grand, tu les laisseras nous traiter de bougnoule ?" Ce sont les slogans chocs des affiches de la campagne "Signale la violence", lancée en juin dernier par Bruno De Lille (Groen).  Cette campagne, le secrétaire d'Etat à l'Egalité des Chances a décidé de la prolonger jusqu'au 16 janvier 2013.
"Au vu de la problématique toujours aussi brulante, le message ne peut être suffisamment répété : Signale la Violence ", affirme Bruno De Lille.

La campagne sensibilisera les Bruxellois via des affiches chocs dans les rues mais aussi via un site internet, signalelaviolence.be, qui fournira de plus amples informations, des conseils et les bons canaux pour savoir comment procéder en cas de violence (victime ou témoin).

Elle s'inscrit dans une série plus large d'actions visant à endiguer les crimes de haine comme la campagne "Ce n’est pas en touchant mes fesses que tu toucheras mon cœur" qui avait été lancée en novembre sur la ligne de tram 4, entre la Gare du Nord et Stalle.

La police de la Région de Bruxelles-Capitale est également informée et sensibilisée pour mieux accueillir les victimes de l’homo, lesbo et transphobie et suivre leurs plaintes.

www.signalelaviolence.be

Melody De Visscher
 


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?